Quand Manger Du Chocolat Pour Ne Pas Grossir?

Quand Manger Du Chocolat Pour Ne Pas Grossir
Conclusion : Le plus important pour allier régime et chocolat est la manière de le consommer. Il est important de ne prendre qu’un ou deux carrés par jour de chocolat noir, blanc ou au lait, au mieux riche en cacao, si le besoin s’en fait sentir au goûter ou à la fin du repas.

Quel chocolat perte de poids ?

Que montrent ces études : –

Qu’en général les études courtes, réalisées sur 4 semaines ou moins montrent que le chocolat augmente l’IMC (indice de masse corporelle).

Les études plus longues qui ont duré entre 4 et 8 semaines montrent au contraire une diminution de l’IMC et du poids.

Les études de plus de 8 semaines ont montré une diminution du poids.

Les consommations de 30 gr au moins par jour montrent aussi une diminution de l’IMC et du poids. Étonnement, des effets significatifs sur la réduction du tour de taille ont été observés pour des consommations assez importantes de chocolat entre 40 et 60 g par jour.

  • En résumé, cette méta-analyse montre que consommer minimum 30 g de cacao ou chocolat noir par jour pendant au moins 4 semaines et jusqu’à 8 semaines réduit l’IMC et le poids.
  • En dessous de 4 semaines, il y a une augmentation de l’IMC.
  • Et au-dessus de 8 semaines de consommation, il y a une diminution du poids.

D’après cette étude et une autre méta-analyse, il s’agirait de la consommation de phytonutriments comme les flavonols, contenus dans le chocolat qui favoriserait la diminution de l’IMC et du tour de taille. Les auteurs ont montré que la supplémentation en cacao ou chocolat noir au moins pendant 4 semaines et 30 g / jour a favorisé des effets bénéfiques sur l’IMC et le poids.

  1. Cependant en raison de la teneur élevée en énergie du cacao et du chocolat noir, les auteurs notent que la consommation de doses plus élevées et sur des périodes plus longues devraient être considérées avec prudence.
  2. D’autres études sont nécessaires pour mieux comprendre comment le chocolat noir nous fait du bien et surtout identifier les quantités les plus appropriées et la durée.

Il est aussi important de rappeler que pour profiter des bienfaits du chocolat noir ou du cacao, il doit être consommé dans le cadre d’une alimentation saine, variée et équilibrée et un hygiène de vie incluant une activité physique régulière et une bonne gestion du stress.

  1. Plus il contient de cacao, mieux c’est ! Le chocolat au cacao cru, c’est mieux aussi.
  2. Il n’a en effet pas été torréfié.
  3. La torréfaction consiste à chauffer les fèves de cacao.
  4. Le cacao cru n’ayant pas été chauffé à des températures élevées préserve mieux ses bons composés, comme les fameux flavonols, qui lui apportent tous ses bienfaits.

Le chocolat à 85 % contient moins de sucre que le 75%. Il vaut mieux donc privilégier le 85% pour limiter sa consommation en sucre. Pour le chocolat en poudre, privilégier aussi le cacao cru sans sucre ajouté. Pour le chocolat noir, préféré le bio et le prendre de préférence sans lécithine de soja,qui est un additif qui a pour code E322.

Améliorant la sensibilité de l’insuline (l’hormone qui régule le taux de sucre dans le sang). Plus elle est sensible et mieux c’est et mieux on est protégé du diabète de type 2.

Diminuant l’expression des gènes impliqués dans la biosynthèse des acides gras, du cholestérol et dans la lipogenèse (fabrication des acides gras).

You might be interested:  Comment Reconnaitre Un Bon Chocolat Noir?

Augmentant la thermogenèse et les dépenses énergétiques.

Diminuant l’activité d’enzymes comme la lipase et l’amylase impliqué dans la libération d’acide gras et la décomposition des sucres

Diminuant l’appétit, en réduisant l’hormone de la faim ou la ghréline.

A vos tablettes, prêt(e)s.,partez !!!!! Djikeng FT, Teyomnou WT, Tenyang N, Tiencheu B, Morfor AT, Touko BAH, Houketchang SN, Boungo GT, Karuna MSL, Ngoufack FZ, Womeni HM. Effect of traditional and oven roasting on the physicochemical properties of fermented cocoa beans.

  1. Heliyon,2018 Mar 1;4(2):e00533.
  2. Flammer AJ, Sudano I, Wolfrum M, Thomas R, Enseleit F, Périat D, Kaiser P, Hirt A, Hermann M, Serafini M, Lévêques A, Lüscher TF, Ruschitzka F, Noll G, Corti R.
  3. Cardiovascular effects of flavanol-rich chocolate in patients with heart failure.
  4. Eur Heart J.2012 Sep;33(17):2172-80.

García-Conesa MT, Chambers K, Combet E, Pinto P, Garcia-Aloy M, Andrés-Lacueva C, de Pascual-Teresa S, Mena P, Konic Ristic A, Hollands WJ, Kroon PA, Rodríguez-Mateos A, Istas G, Kontogiorgis CA, Rai DK, Gibney ER, Morand C, Espín JC, González-Sarrías A.

Meta-Analysis of the Effects of Foods and Derived Products Containing Ellagitannins and Anthocyanins on Cardiometabolic Biomarkers: Analysis of Factors Influencing Variability of the Individual Responses. Int J Mol Sci.2018 Feb 28;19(3). pii: E694. Goya L, Martín MÁ, Sarriá B, Ramos S, Mateos R, Bravo L.

Effect of Cocoa and Its Flavonoids on Biomarkers of Inflammation: Studies of Cell Culture, Animals and Humans. Nutrients.2016 Apr 9;8(4):212. Gu Y, Yu S, Lambert JD. Dietary cocoa ameliorates obesity-related inflammation in high fat-fed mice. Eur J Nutr.2014 Feb;53(1):149-58.

  • Ord-Varkaneh H, Ghaedi E, Nazary-Vanani A, Mohammadi H, Shab-Bidar S.
  • Does cocoa/dark chocolate supplementation have favorable effect on body weight, body mass index and waist circumference? A systematic review, meta-analysis and dose-response of randomized clinical trials.
  • Crit Rev Food Sci Nutr.2018 Mar 19:0.

Crédits photos : Pixabay

Comment arrêter de manger du chocolat le soir ?

Étapes –

  1. 1 Soyez réaliste et non pessimiste. Si vous prenez la décision de vous priver entièrement de chocolat, votre mauvaise habitude pourrait en fait empirer ! Chaque fois que l’on prend la décision d’abandonner entièrement quelque chose, nous risquons de retomber dans nos mauvaises habitudes et de nous trouver des excuses pour justifier en quoi cette vieille habitude est parfaitement acceptable et n’a en rien besoin d’être changée. Au lieu d’adopter une approche aussi extrême, prenez la décision de réduire votre consommation de chocolat, plutôt que de l’arrêter entièrement. Beaucoup de gens se sentent bien lorsqu’ils mangent du chocolat. En effet, celui-ci sait nous donner envie de revenir vers lui.
  2. 2 Appréciez réellement le chocolat que vous mangez. Dans notre ère de « philosophie nutritionnelle », comme le formule Michael Pollan, nous avons tendance à travailler bien trop à exclure le plaisir de notre alimentation et avons perdu l’habitude de savourer.
    1. En d’autres termes, il est bien plus facile d’engloutir une grosse barre de chocolat sans réfléchir, que de ne manger que quelques carrés et de s’immerger entièrement dans l’expérience de son gout, de son arôme, de sa texture, etc.
    2. Et dès que vous commencerez à vous sentir coupable de manger du chocolat, vous risquerez de devenir borné, sournois et de vous inventer des excuses pour en manger davantage, au lieu de trouver d’autres façons de mieux consommer votre chocolat.

    Une étude de l’Université de Northwestern a même démontré que, selon que nous considérons le chocolat comme une récompense ou comme quelque chose à éviter, les zones du cerveau activées lors de sa consommation ne sont pas les mêmes, Décidez de changer votre état d’esprit quant à la façon dont vous mangez du chocolat et vous vous surprendrez à en manger moins, mais à en profiter davantage.

    • Savourez chaque carré de chocolat. Remarquez les différents gouts, de celui des fèves de cacao, aux arômes ajoutés au chocolat. Remarquez sa texture. Remarquez son arôme. Mangez lentement chaque morceau et évitez d’engloutir carré après carré, comme si vous aviez hâte de vous débarrasser de votre plaque de chocolat. Au contraire, gardez votre chocolat aussi longtemps que possible, en le mangeant lentement, avec attention et avec passion.
    • Pour plus de détails, lisez comment déguster le chocolat noir,
  3. 3 Consommez un autre type de chocolat. Pour réduire votre consommation de chocolat, vous pourrez améliorer votre sélection. Oubliez les barres chocolatées trop sucrées et riches en graisse saturée que l’on trouve partout. Tournez-vous vers le chocolat pur, plus cher, plus raffiné et plus noir.
    • Préférez manger de petites quantités de chocolat de bonne qualité, plutôt que de grandes quantités de chocolat de mauvaise qualité. Le chocolat de bonne qualité, riche en cacao et pauvre en sucre et en graisse, est bon pour la santé, lorsqu’il est consommé en petites quantités. En effet, les fèves de cacao sont riches en antioxydants, Il ne doit être mangé qu’en condiment et un ou deux carrés de chocolat noir de bonne qualité chaque jour après un repas pourront remplacer un encas, sur le plan nutritionnel,
    • Le chocolat de haute qualité est riche en cacao et n’est généralement pas préparé avec des garnitures, des arômes artificiels et des colorants. Si vous évitez les barres chocolatées bas de gamme, de nombreuses options seront alors bannies et il vous sera plus facile de déguster du chocolat de bonne qualité, lors des occasions spéciales.
  4. 4 Prévoyez des occasions où vous vous autoriserez du chocolat. Au lieu de vous tourner vers le chocolat chaque fois que vous avez une baisse d’énergie, que vous vous ennuyez ou que du chocolat vous tombe sous la main, choisissez intelligemment les occasions où vous pourrez manger du chocolat. Vous devrez choisir de manger du chocolat et non le faire à cause d’un élément déclencheur inconscient. Établissez alors clairement les moments où vous mangerez du chocolat, que ce soit après un match de football ou une randonnée, pendant la soirée cinéma en famille du weekend ou lorsque vous invitez des amis. Établissez également les moments où vous auriez tendance à vous tourner vers le chocolat, par exemple à l’heure du gouter ou lorsque vous vous ennuyez et prévoyez de prendre à la place un verre d’eau ou une poignée de noix ou de raisins secs. Au lieu de vous laisser submerger par l’ennui et votre envie de chocolat, occupez-vous.
  5. 5 Arrêtez de vous confronter à la tentation, Un moyen simple d’éviter de saliver d’envie est d’arrêter de vous confronter à du chocolat et de ne pas en faire de réserves dans des endroits où vous y aurez facilement accès, que ce soit chez vous, dans votre sac ou dans votre bureau.

    N’ayez pas de chocolat chez vous : si vous avez du chocolat sous la main, vous vous laisserez facilement tenter. De plus, si vous n’avez pas de chocolat chez vous et devez sortir pour aller en chercher, vous y réfléchirez à deux fois avant de faire le trajet jusqu’à ce délicieux chocolatier à l’autre bout de la ville.

    Et si vous vous y rendez tout de même, vous brulerez des calories sur le chemin !

    Évitez les endroits où vous verrez du chocolat. Au lieu de passer devant ce petit magasin de délicieux chocolats, changez de trottoir. Lorsque vous allez au supermarché, évitez de passer au rayon chocolat. Au moment de payer, essayez de passer à une caisse où il n’y a pas de présentoir à confiseries ou tournez simplement la tête.

  6. 6 Mangez d’autres aliments avant de manger du chocolat. Si c’est l’heure du repas, commencez par manger votre repas. Si c’est l’heure du gouter, prenez un encas sain, comme des bâtonnets de carotte, des graines et des fruits à coque, des fruits frais, de petites quantités de fruits secs ou des bâtonnets de cèleri, avant de prendre un ou deux carrés de chocolat. Avec ses autres gouts dans la bouche, vous pourriez ne même plus avoir envie de chocolat.
  7. 7 Buvez de l’eau. Parfois, nous confondons la soif avec une envie de sucreries ou de chocolat.
  8. 8 Voyez si vous souffrez d’une forme d’addiction alimentaire. Le chocolat contient des composants chimiques qui nous aident à nous sentir bien. Il s’agit de la sérotonine, de la dopamine et des phényléthylamines, Si vous avez besoin d’un petit peu de réconfort psychologique, c’est souvent vers le chocolat que vous vous tournerez, car il vous apporte un léger boost, qui vous donne une sensation de bienêtre et agit comme un Prozac naturel,
    • Votre addiction au chocolat pourrait être due à sa teneur en graisse et (ou) en sucre, en caféine, en théobromine ou encore à d’autres ingrédients. Pour faire le test, arrêtez de manger des barres chocolatées (riches en sucre et en graisse), puis passez du chocolat au cacao. Ainsi, vous pourriez déterminer quels éléments du chocolat sont source d’addiction et vous pourrez trouver du chocolat ou du cacao que vous pourrez consommer sans retomber dans vos mauvaises habitudes. Essayez les pépites de cacao pur. Avec le cacao, vous bénéficierez de tous les bienfaits du chocolat (une haute teneur en magnésium, les neurotransmetteurs et un boost pour le moral), sans pâtir des méfaits du sucre et de la graisse,
    • Tenez un journal dans lequel vous noterez votre consommation de chocolat et les émotions associées à chaque occasion où vous en avez mangé. Si vous parvenez à identifier des tendances dans votre consommation, vous pourrez ensuite identifier des sentiments problématiques auxquels vous devrez remédier grâce à d’autres méthodes.
    • Vous pourriez utiliser un parfum au chocolat, un bain moussant au chocolat, un savon au chocolat, des bougies parfumées au chocolat ou d’autres produits parfumés au chocolat. Ceux-ci vous aideront à ressentir l’effet euphorisant du chocolat, sans en consommer réellement.

    Publicité

Comment bien manger du chocolat ?

Le goût : placez le chocolat sur votre langue et laissez-le fondre. Identifiez certaines saveurs primaires à mesure qu’elles se développent. Si le chocolat libère ses arômes trop lentement, croquez-le plusieurs fois, mais essayez de ne pas le mâcher.Il n’est pas toujours facile de mettre des mots sur des arômes.