Comment Faire Un Gâteau De Noël?

Comment Faire Un Gâteau De Noël
Préparation : –

  1. Dans un bol, mélangez les œufs avec le sucre à l’aide d’un batteur électrique jusqu’à obtenir un mélange gonflé et mousseux.
  2. Versez-y l’huile et continuez à mélanger. Incorporez le lait et mélangez.
  3. Ajoutez l’arôme rhum et le zeste d’orange râpé. Incorporez la farine, la farine d’amande, la maïzena et la levure chimique tamisées.
  4. Mélangez bien jusqu’à obtenir un mélange lisse et sans grumeaux.
  5. Ajoutez la moitié des pépites de chocolat et la moitié de fruits confits et remuez avec une cuillère en bois.
  6. Versez la pâte dans un moule beurré et fariné. Saupoudrez la surface avec le reste de pépites de chocolat et fruits confits.
  7. Enfournez à 180°C pendant 40-45 minutes. Une fois prêt, sortez le gâteau de Noël du four et laissez-le refroidir complètement.
  8. Saupoudrez de sucre glace vanillé avant de servir.

: Gâteau de Noël très facile et délicieux

Quel est le dessert traditionnel servi à Noël ?

La bûche : le plus célèbre des desserts de Noël – À l’origine, la coutume voulait que des bûches soient allumées dans l’âtre de la cheminée et brûlent durant toute la période des fêtes, du réveillon de Noël au jour de l’an, afin d’apporter chaleur et lumière pour les veillées.

Quand commencer les biscuits de Noël ?

Quand commencer les bredele de Noël? – Il n’y a pas vraiment de date officiel pour le lancement de la confection des bredele, souvent cela va coïncider avec l’ouverture des marchés de Noël le dernier week-end de novembre. Pour ma part, comme je suis de début décembre, j’attends toujours que mon anniversaire soit passé pour démarrer les festivités de Noël 😉

Comment décorer ses biscuits de Noël ?

Des possibilités pour la décoration : Poser sur une grille les biscuits déjà cuits et les napper de glaçage chocolat fondu. Tremper la pointe du biscuit dans le glaçage. Napper en alternant glaçage blanc et glaçage foncé. Recouvrir une moitié du biscuit de glaçage blanc et l’autre de glaçage chocolat foncé.

Comment s’appelle les biscuits de Noël ?

Petit tour d’horizon des différents biscuits de Noël autour de nous – Il existe de nombreuses recettes de biscuits de Noël et c’est tant mieux pour le père Noël, ou du moins son représentant dans chaque foyer, qui peut ainsi se délecter de toutes ces douceurs au moment de déposer les cadeaux ! En France, les biscuits de Noël sont surtout présents en Alsace avec les bredeles, des petits fours de différentes formes et manneles, des brioches en forme de bonhomme, que l’on peut trouver sur les marchés de Noël de la région comme celui de Strasbourg.

  • En Allemagne, c’est le Nürnberger Lebkuchen, qui occupe une place importante sur les marchés.
  • Inventée par des moines au 13 ème siècle, cette pâtisserie est composée entre autres, de miel, d’épices, d’amandes, de noisettes ou encore de fruits confits.
  • Autre gourmandise allemande, le springerle, que l’on trouve aussi Alsace et en Suisse, est un petit biscuit parfumé à l’anis de forme rectangulaire qui arbore un dessin en relief.

En Norvège, on déguste traditionnellement des Sandbakkels, des biscuits sablés cuits dans de petits moules cannelés ou des Krumkaker, de fines gaufres décorées et de forme conique. Restons en Scandinavie avec les pfeffernüsse, de minuscules biscuits aux épices qui se mangent généralement par poignées au Danemark et aux Pays-Bas ! Toujours au Danemark, si l’on vous offre un Klenät, il s’agit d’un beignet frit de forme trapézoïdale. Enfin, impossible de ne pas mentionner le pain d’épices, que l’on retrouve dans toute l’Europe et dans les pays anglo-saxons. Symbole de Noël sur presque toute la planète, le petit bonhomme en pain d’épice est la pâtisserie incontournable de Noël ! Et n’oublions pas non plus la maison en pain d’épices que l’on doit au conte populaire des frères Grimm Hansel et Gretel.

Quel est le vrai repas de Noël ?

FRANCE – Traditionnellement, Noël est l’occasion de se réunir en famille autour d’un repas copieux. Le foie gras, les huîtres, les escargots, le saumon fumé sont souvent au menu du repas de Noël. La dinde aux marrons est le plat traditionnel français du réveillon de Noël.

  1. Quant aux desserts, les Français sont friands de la bûche de Noël.
  2. En Provence, le rituel des 13 desserts personnalisant les 12 apôtres et Jésus, continue d’exister.
  3. On retrouve le traditionnel pain à l’huile d’olive aromatisé aux zestes d’agrumes appelé “pompe à l’huile”, les confiseries et pâtisseries locales (comme par exemple les fameux calissons d’Aix), le nougat noir et blanc, les fruits confits, en pâte, frais et secs (raisins, amandes, figues, noisettes).

En Alsace, la pâtisserie est incontournable depuis des siècles. Les gâteaux de toutes formes, les Christolles, illustrent les thèmes et personnages de Noël (nouveau-né, étoile, sapin, croissant de lune, croix, etc.). Le Mannele est tressé comme les bretzels Depuis le XVIe siècle, on offre toujours à la Saint-Nicolas du pain d’épices, parfumé avec de la cannelle, de la cardamome, des amandes et du miel.

Comment faire une jolie table pour Noël ?

Des petites décorations qui font toute la différence – L’esprit de Noël ne serait rien sans l’accumulation de petites sources lumineuses pour une ambiance féérique. S’il y a bien un soir où il faut sortir les bougies, c’est celui-ci ! Nos photophores et bougeoirs au feuilletage argenté Louis les accueilleront avec allure. Pour une jolie décoration de table naturelle et bohème, créez un chemin de table avec quelques branches de sapin ou d’eucalyptus. Vous pouvez aussi ajouter des pommes de pin ou de jolies feuilles (à dorer ou à cuivrer, encore mieux) ou placer quelques boules de Noël ça et là. Toutes ces jolies trouvailles sont à découvrir sur notre e-shop, mais aussi au showroom Debongout jusqu’au 24 décembre 🌲✨ 41 rue de Lancry, Paris 10ème, Tous les jours, de 10h à 19h. Venez nous rendre visite !

Comment faire une boule de Noël lumineuse ?

– du grillage à poule et une guirlande lumineuse à LED + 1 pince coupante. Prévoyez suffisamment de grillage à poule en fonction du nombre et de la grosseur des boules que vous désirez obtenir pour illuminer votre jardin.

Comment décorer une belle table de Noël ?

10 idées pas chères pour décorer sa table de Noël Chaque année, la même question revient au moment des fêtes de fin d’année : Comment allez vous décorer votre table, comment accueillir votre famille ou vos amis, quel thème allez vous choisir avec le temps, le budget et l’espace dont vous disposez ? Pas de panique, avec CuisineAZ, apprenez à réaliser simplement et sans vous ruiner une décoration originale pour recevoir vos invités à Noël. La récup’ c’est la bonne idée pour une table de fête créative et pas chère. Le défi ? Récupérer au maximum les éléments qui la composeront. Alors on ramasse des branches, des pommes de pin, des glands, de la mousse, des copeaux de bois lors des balades en forêt.

Pour le chemin de table et les ronds de serviettes, on fouille dans ses placards et dans les chutes de tissu. On met de côté les petits pots de yaourt en verre pour les transformer en photophores. Les morceaux de bois retaillés deviennent des porte-couteaux. Les vielles boules de Noël accompagnent des animaux en figurine trouvés dans la chambre des enfants.

Un peu de peinture et de paillettes et le tour est joué ! Votre nappe blanche a vécu et a perdu de son étincelant ? Redonnez-lui une seconde jeunesse grâce à la teinture. De nombreuses couleurs (du bleu canard, du vert sapin, du rouge et même du blanc) sont disponibles en magasin pour un prix raisonnable (teinture grand teint Dylon 11.90 euros). Plutôt que de dépenser une fortune chez le fleuriste dans un bouquet pour votre centre de table, si vous mettiez la main à la pâte ? Pour créer un joli centre de table, il suffit de remplir un grand vase transparent de quelques boules dorées. Petit conseil : évitez les centres de table trop hauts qui cachent la vue des convives, ou trop larges, qui prennent toute la place sur la table et n’encouragent pas la convivialité.

  • On peut aussi imaginer simplement un centre de table gourmand en posant dans de petites assiettes quelques sablés saupoudrés de sucre glace ou recouverts de nappage.
  • Ils décoreront la table jusqu’au dessert avant d’être croqués ! Autre solution : relooker avec un budget raisonnable une de vos nappes.
You might be interested:  Comment Utiliser Le Cacao Pour Faire Du Chocolat?

Sortez votre machine à coudre, votre paire de ciseaux, des épingles et un mètre ruban. Équipez vous d’un coupon d’organdi blanc et d’un pot de peinture pour tissu coloris or. Avec un peu de patience et de minutie, reproduisez sur votre table un motif de dessin que vous aurez repéré. Pas de table de fête chaleureuse, sans éclairage adapté. L’incontournable pour l’occasion ? Des bougies à disposer un peu partout à côté de la vaisselle. Pour un décor classique et à petit prix, on opte pour des chandelles toutes simples ou des bougies chauffe plats posées dans des photophores. Pour sublimer votre repas de Noël et habiller votre table en un tour de main, rien de tel que des pliages de serviettes originaux. Des plus simples aux plus élaborées, des plus sobres ou plus sophistiqués, ils créeront la surprise. Pour un pliage poinsettia qui forme une fleur dans l’assiette, prenez une serviette carrée et pliez chacun des coins vers le centre.

Retournez la serviette et repliez de nouveau les coins vers le centre. Pour terminer maintenez le centre et ramenez les coins du dessous vers le haut en veillant à bien équilibrer la fleur. Placez un petit pain ou un marque place au centre de chaque serviette et tout le monde sera bouche bée. Vous souhaitez donner du pep’s et du chic à vos serviettes en papier blanc basique en deux temps trois mouvements ? Découpez un motif dans un tissu imprimé.

Après avoir fixé un morceau de thermocollant sur le motif, pliez la serviette en deux, déposez le motif en tissu et passez le fer chaud dessus. Ajoutez des couverts et enroulez autour d’un cordon d’une couleur présente dans le motif. Et si on s’inspirait des traditions anglaises et en particulier des Christmas Crackers, ces pochettes surprises cartonnées et décorées de couleurs vives et de motif de Noël qui sont disposées sur les assiettes du repas de Noël ? Sur le même principe, offrez à chacun de vos convives un cadeau personnalisé : pots en verre customisés avec du masking tape et remplis de sucreries ; sachet garni de sablés ou autres douceurs maison ; petites plantes grasses que chacun pourra remporter à la maison.

  • Si l’abondance de bougies en présence d’enfants autour de la table ne vous tranquillise pas, préférez leur une guirlande lumineuse d’intérieur que vous poserez au centre de la table.
  • Les guirlandes lumineuses à pile évitent les fils qui traînent et vous pouvez cacher les boitiers dans du joli papier comme s’il s’agissait de petits paquets cadeau.
  • Glissez ensuite les ampoules LED de votre guirlande et les boîtiers empaquetés sous plusieurs cloches transparentes et de différentes tailleseffet magique et féerique garanti !

Pour habiller votre table de fête et placer les invités, avez-vous songé aux marque-places personnalisés ? Les idées ne manquent pas : vous pouvez glisser le nom de chaque personne dans une boule de Noël, poser une photo format polaroïd devant chaque assiette, écrire les prénoms des convives avec un stylo pâtissier sur un petit biscuit maison, imprimer une jolie étiquette que vous accrocherez au dossier des chaises. Envie d’un Noël à l’atmosphère nordique sans bouger de chez vous? Choisissez des objets de décoration blancs (boules de sapin, petits sujets en bois laqués, boules de neige.) pour assortir à votre table. Côté linge de table et vaisselle, mariez le blanc et le lin.

  1. Avez-vous pensé à décorer ce qui entoure votre table de fête pour peaufiner l’atmosphère de la pièce?
  2. Lustre ou suspensions papiers au dessus des têtes, couronne de Noël fabriquée avec des branches de bois, du houx et des rubans, décoration du sapin, harmonisez mais n’utilisez pas plus de trois couleurs pour que la magie opère !
  3. Une pluie de paillettes (mieux vaut éviter de les parsemer directement sur la table au risque d’en retrouver dans les assiettes) et la fête peut commencer.

N’ hésitez pas à décorer sapins, tables, cheminées (.) avec de jolis sablés colorés pour l’occasion. Ils feront toujours sensation et raviront aussi bien les petits que les grands gourmands. Préparez une pâte a sablés classiques et découpez-la avec des emporte-pièces de différentes formes (coeurs, sapins, cadeaux, bonbons.) et enfournez-les.

Pourquoi les 13 desserts de Noël ?

Disposés sur les 3 nappes, au milieu des 3 bougies ou des 3 chandeliers, et des 3 coupelles du blé de la Sainte-Barbe (symbole de la Trinité), les treize desserts représentent le nombre de convives lors de la Cène, repas rassemblant le Christ et les douze apôtres.

Quel est le nom du gâteau pour le Noël en France ?

Place dans le service Dessert Pâtisserie Température de service Froid Ingrédients Beurre, chocolat noir, crème fraiche, eau, farine, lait, œufs, sel, sucre, vanille, Mets similaires Au chocolat, au café, à la crème de marrons, modifier

La bûche de Noël est un gâteau terminant le repas de Noël en France, en Belgique, en Suisse, au Québec, au Nouveau-Brunswick, au Vietnam, au Liban, et généralement dans les pays francophones. Cette tradition culinaire reproduit un autre rite lié à la célébration du solstice d’hiver,

Pourquoi 13 desserts à Noël Portugal ?

Les 13 desserts du Noël portugais Comme dans tous les pays de tradition chrétienne, Noël est une fête incontournable. Le réveillon du 24 décembre (consoada en portugais), réunit toute la famille. Le repas est plutôt frugal, on y mange par exemple bacalhau cozido, une recette de morue servie avec des pommes-de-terre, du chou et arrosée d’huile d’olive.

  1. Après le repas du 24 au soir, les familles se rendaient autrefois à la Missa do Galo, la messe du coq (messe de minuit).
  2. Selon la légende portugaise, un coq aurait chanté les douze coups de minuit lors de la naissance de Jésus.
  3. Aujourd’hui, la Missa do Galo n’est quasiment plus célébrée.
  4. La crèche (presépio), qui représente l’étable dans laquelle naquit Jésus, reste cependant bien présente.

Quant au sapin de Noël, a árvore de Natal, il est apparu dans les salons portugais plus récemment, cette tradition germanique s’étant développée en Europe au XIXème siècle. Au Portugal, on considère traditionnellement que c’est l’enfant Jésus, Menino Jesus, qui apporte les cadeaux et non comme en France, le Père Noël, Pai Natal.

Le 25 décembre, jour de noël, on mange traditionnellement les restes du repas de la veille, la roupa-velha, qu’on agrémente parfois de plats plus élaborés, comme par exemple de la viande de chevreau rôtie. Le tout accompagné de vin rouge, le vin de Porto est plutôt servi au dessert. Il faudrait plutôt dire aux 13 desserts faisant référence à la Cène, le dernier repas de Jésus.

Les portugais dressent une table réservée à tous ces desserts qui restera plusieurs jours dans les maisons, pour accueillir tous les proches venus présenter leurs voeux. Voici les recettes, vous pourrez bien entendu les réaliser tout au long de l’année aussi. Le Arroz Doce (riz sucré), composé de riz cuit dans du lait sucré et servi tiède ou froid. Recette pour 6 personnes 100 g de riz 1 cuillère à soupe de beurre 1 bâton de cannelle 5 dl de lait 4 jaunes d’ oeufs ½ cuillère à café de sel 125 g de sucre 1 citron (bio de préférence) Cannelle en poudre (pour la déco) Bien laver le citron.

Couper la peau en fines lamelles de 4/5 cm. Faire cuire le riz dans trois fois son volume d’eau, avec la peau du citron, le beurre, le bâton de cannelle et le sel. A part, faire bouillir le lait. Lorsqu’il est cuit, égouttez le et retirez la cannelle et le citron. Puis, ajouter le lait chaud au riz, sur feu doux, en remuant sans cesse pour ne pas qu’il devienne collant.

Une fois que le riz a absorbé tout le lait, le retirer du feu et ajouter le sucre et les jaunes d’œufs. Bien mélanger l’ensemble. Verser dans des ramequins individuels. Attendre le refroidissement complet pour la dégustation. Avant de servir, décorer les ramequins de la cannelle en poudre (fleurs, ronds, quadrillage.). Le Bolo Rei (gâteau du Roi), un gâteau des rois en forme de couronne constitué d’une pâte moelleuse composée de fruits secs (raisins secs, noix) et de fruits confits. Confectionné en l’honneur du roi Louis XIV, le Bolo Rei est importé au Portugal vers 1870 par la Confiserie Nationale de Lisbonne.

Avec la proclamation de la république en 1910, l’existence du Bolo Rei est menacée et on lui donne alors le nom de Gâteau de Noël ou Gâteau du Nouvel an. Puis il retrouve ensuite son appellation initiale Bolo Rei, mais reste alors consommé à la période de Noël. Recette pour 12 personnes 750 g. de farine 30 g.

de levure de boulanger 150 g. de beurre ou margarine 150 g. de sucre 150 g. de fruits confits 150 g. de fruits secs (amandes, cerneaux de noix, pignons de pin, amandes, raisins secs) 4 oeufs Le zeste d’1 orange le zeste d’1 citron 1 dl de porto (ou rhum, ou aguardente ou brandy) 1 cuillère à soupe de sel 1 fève en céramique

  • Pour la garniture
  • Perles de sucre
  • 1 jaune d’oeuf pour la dorure et de la gelée de confiture pour le nappage
You might be interested:  Pourquoi Le Poivre S'Éloigne Du Savon?

Idéalement la veille, faire mariner les fruits confits et les fruits secs dans le porto. Réservez quelques fruits confits pour la décoration du gâteau. Dissoudre la levure de boulanger dans 1 dl d’eau tiède puis ajouter 1 tasse de farine. M ettre de côté 15 minutes.

Pendant ce temps, battre le beurre avec les zestes d’orange et de citron, puis incorporer les oeufs 1 à 1. Réunir ensuite les 2 mélanges, ajouter le reste de farine, le sel, puis battre l’ensemble pour d’obtenir une pâte lisse. Ajouter les fruits confits et les fruits secs qui auront macéré dans le porto.

Saupoudrer de farine, couvrir avec un torchon et laisser reposer 5 heures. Après 5 heures, faire un cercle avec un trou au centre de la pâte et incorporer la fève. Posez sur du papier sulfurisé, puis sur une plaque allant au four. Laisser lever à nouveau 1 heure. Le Bolo Rainha (gâteau de la Reine), une version du Bolo Rei (Gâteau du Roi) mais sans fruits confits.

  1. Recette pour 6 personnes
  2. 400 g de farine 15 g de levure de boulanger 0,7 dl de lait (chaud) 70 g de sucre 70 g de pignons de pin 70 g de beurre mou 4 œufs 3 c. soupe au brandy 80 g d’amandes concassées 70 g de raisins secs 100 g de noyaux de noix sucre glace (pour saupoudrer en fin de cuisson) beurre (pour graisser)
  3. Le zeste d’une orange

Mélanger les noix et les amandes concassées, les raisins secs, les pignons de pin avec le brandy et laisser mariner le temps de la recette. Dissoudre la levure dans le lait chaud. Verser la farine dans un saladier et y faire un trou au centre. Ajouter le sel, le sucre, le beurre en petits morceaux, 3 œufs, le zeste d’orange et le mélange lait/levure.

Travaillez bien la pâte jusqu’à ce qu’elle se détache des mains. Ajouter les fruits et bien mélanger. Faire une boule de pâte et la fariner. Couvrir d’un torchon et laisser lever dans un endroit chaud jusqu’à ce que la pâte triple de volume. Ensuite, modeler la pâte afin d’obtenir une forme de boule et faire un trou au centre.

Déposer cette boule sur une plaque légèrement graissée avec du beurre, couvrir d’un torchon et laisser lever encore 20 minutes. Chauffer le four à 180° Badigeonner le gâteau avec 1 œuf battu et faire cuire au four pendant 30 minutes. Retirer, puis laisser refroidir un peu. Le Filhó, un beignet, à base de farine et d’œufs, fruits dans l’huile d’olive puis saupoudré de sucre et de cannelle. Certains y rajoutent des zestes d’orange.

  • Recette pour 10 personnes
  • 750 g de farine de blé 20 g de levure 1 dl de lait 1 c. à café de sel 8 oeufs
  • 1 dl
  • huile d’olive ou huile de tournesol pour la friture
  • 1 c. à soupe de cannelle en poudre

1 dl de eau-de-vie (aguardente ou brandy) 200 g de +1 dl d’eau 1 c. à soupe de sucre Dissoudre la levure dans le lait tiède et ajoutez peu à peu la farine et une pincée de sel. Mélangez bien pour obtenir une pâte moelleuse. Laissez reposer 15 minutes. Versez la pâte dans un saladier, ajoutez la moitié de l’huile d’olive et 3 oeufs battus.

Mélangez le tout avec les mains. Ajoutez le reste de l’huile d’olive, l’eau-de-vie (cognac ou aguardente) et les oeufs restants, pétrissez bien la pâte à la main. Elle doit être souple. Ajoutez un peu de lait si nécessaire. Couvrez la pâte et laissez la lever pendant 4h à température ambiante, recouverte d’un torchon.

Ensuite, dans une casserole mettez l’huile de tournesol (ou huile d’olive) à chauffer et avec les mains graissées d’huile d’olive, prenez des petits morceaux de pâte (de la taille d’un oeuf environ) et en faire des petites galettes avec le bout des doigts.

Plongez les filhóses dans l’huile de friture chaude et laissez dorer un peu des deux côtés. Retirez puis égouttez sur du papier absorbant. Versez le miel avec l’eau dans une casserole et portez à ébullition. Réduire le feu et avec l’aide de 2 fourchettes, trempez les filhóses dans le sirop de miel. Disposez le sur un plat de service et saupoudrez avec un mélange de sucre et cannelle.

Le sirop de miel est une option. Fatias douradas (tranches dorées) ou Rabanadas selon les régions. Une sorte de pain perdu, une recette économique réalisée à base de pain rassis, très simple et très rapide à réaliser.

  1. Recette pour 4 personnes
  2. 8 tasses de lait 1 bâton de cannelle 1 zeste de citron 8 tranches de pain (ou brioche) 8 œufs battus Sucre et cannelle en poudre
  3. 1dl d’huile

Porter le lait à ébullition avec un bâton de cannelle et un zeste de citron. Battre les œufs dans une assiette creuse. Verser le lait dans une autre assiette creuse. Tremper les tranches de pain le lait puis dans les oeufs battus. Faire frire à les deux côtés à la poêle. Puis trempez dans un mélange sucre et cannelle. C’est prêt ! Les Fios de Ovos (fils d’oeufs) une recette à base de jaunes d’oeufs que l’on verse dans un sirop de sucre chaud. A son contact, les jaunes coagulent et il suffit de créer une texture en forme de fils.

  • Ils sont plutôt considérés comme une garniture par les portugais pour décorer leurs gâteaux mais peuvent être mangés seuls, sans problème par les becs sucrés.
  • Recette pour 500g
  • 8 jaunes d’œufs 500gr de sucre
  • 300 ml d’eau

Séparer les jaunes. Dans une casserole mettre l’eau et le sucre à chauffer jusqu’à ébullition, puis laisser bouillir à feu moyen 2 minutes. Mettre les jaunes d’œuf dans une bouteille à bec fin ou utiliser un entonnoir spécial fios de ovos (et oui ça existe!), Le Pão de ló (Pain éponge), un gâteau typiquement portugais, très ancien au Portugal, à base d’oeufs, de sucre et de farine. Une sorte de génoise en fait. A l’époque il était cuit au four à fois, dans un moule en terre cuite. Il est aussi de coutume de le préparer pour les fêtes de Pâques au Portugal

  1. Recette pour 6 personnes
  2. 8 œufs 8 c à s de sucre 4 c à s de farine 4 c à s de Maïzena 1 sachet de sucre vanillé 1 sachet de levure chimique Le zeste d’un citron
  3. 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C Séparer les blancs des jaunes d’œuf. Monter les blancs en neige. Dans un récipient, mélanger les jaunes d’œuf avec le sucre, la levure et le zeste. Incorporer délicatement les blancs au mélange précédent. Tamiser le mélange farine/maïzena et ajouter les au mélange précédent.

  • Le Pudim de Ovos (Pudding aux œufs), un dessert composé d’œufs, de lait et de sucre nappé d’un sirop de caramel sur le dessus, assez proche de la crème caramel.
  • Recette pour 6 personnes
  • 10 oeufs 1 bol de sucre 1 bol de lait 5 c. à soupe de sucre 20 cl d’eau pour le caramel

Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients dans l’ordre œuf/sucre/lait. Préparer un caramel dans une casserole avec les 5 cuillères de sucre et un peu d’eau.Verser le caramel dans un moule à gâteau. Napper tous les bords du moule.Verser dedans la préparation œufs/sucre/lait. Les Pasteis de Nata, les fameux ! Le plus grand succès de toute la pâtisserie portugaise. Ils font maintenant partie du patrimoine gastronomique du Portugal. On les retrouve dans toutes les pastelarias et même au-delà des frontières portugaises. Vous trouverez la recette Le baba de Camelo (Bave de chameau). Le nom n’a rien d’appétissant mais c’est pourtant un dessert délicieux, typiquement portugais. Une mousse à base de lait concentré et d’oeufs. Certains y rajoutent des amandes pilées sur le dessus Recette pour 8 personnes 1 boîte de lait concentré de 400g 5 oeufs 100 g d’amandes torréfiées Faire chauffer la boîte de lait concentré sucré non ouverte, au bain marie, à feu doux, pendant 30 minutes (ajouter de l’eau jusqu’à mi-hauteur de la boite).

Laisser refroidir 15 minutes. Séparez les jaunes des blancs. Dans un bol, versez le lait concentré cuit et les jaunes d’œufs et battez bien, jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Dans un autre récipient, battez les blancs d’œufs. Ajoutez-les à la préparation précédente en remuant soigneusement. Réserver la préparation au frais.

Versez dans 8 coupelles et décorez d’amandes torréfiées pilées. Le Bolo de Bolacha, un gâteau portugais traditionnel, sans cuisson, constitué de différentes couches de biscuits bolochas Maria (sorte de petits beurre portugais) et d’une crème à base de lait concentré, crème fraîche et café Une institution au Portugal, on retrouve Le Bolo de Bolacha dans toutes les pastelarias, sur toutes les tables de fêtes et d’anniversaires des familles portugaises.

Il est confectionné à partir des fameux biscuits secs de la marque Maria, imbibés de café, disposés en couches successives, en intercalant une garniture constituée de crème Chantilly et de lait concentré sucré. Connaissez vous les biscuits Maria, une véritable institution au Portugal ?. Ils ont été inventés en Angleterre au 19ème siècle, en l’honneur du mariage du Prince Alfred, duc d’Edimbourg et de la duchesse Maria Alexandrovna de Roumanie, fille de l’Empereur Alexandre II de Russie.

Ces biscuits sont servis à l’heure du thé au Portugal mais aussi en Espagne, au Mexique, en Australie, en Inde ou en Afrique du Sud. Recette pour 8 personnes A préparer le matin pour le soir 1 paquet de biscuits Maria 200 g. (ou petits beurres ou petits brun) 350 g.

  1. De crème liquide entière froide 280 g.
  2. De lait concentré sucré 2 c.
  3. À soupe de lait 3.5 feuilles de gélatine 7 grammes 1 tasse de café 1 5 ml de rhum Placer le bol du robot et le fouet au congélateur pendant 20 minutes.
  4. Pendant ce temps, préparer le café et laisser refroidir.
  5. Faire fondre les feuilles de gélatine dans l’eau froide.
You might be interested:  Comment Passer Au Poivre Et Sel?

Dans une assiette creuse, mettre le café et le rhum et mélanger. Sortir le bol et le fouet du congélateur. Y mettre la crème liquide et la monter en chantilly ferme. Chauffer le lait. Puis y plonger la gélatine essorée et remuer vivement. Ajouter le lait concentré sucré et bien mélanger.

Verser ce mélange dans le bol contenant la chantilly et mélanger délicatement, en soulevant, avec une maryse. Poser le cercle à pâtisserie sur le plat de service. Positionner un rhodoïd autour. Dans le fond, mettre des biscuits (légèrement) imbibés du mélange café/rhum. De préférence sur la partie du biscuit avec l’écriture.

Les poser avec face écrite au dessus. Napper avec une spatule du tiers de la crème. Remettre des biscuits imbibés sur la face avec l’écriture. Déposer le 2ème tiers de crème, puis une couche de biscuits imbibés Enfin étaler le reste de crème. Egaliser la surface avec une petite spatule et placer au réfrigérateur pendant 6 heures.

  • Avant de servir, mixer 4 biscuits Maria et saupoudrer la surface du gâteau.
  • Ôter le cercle et le rhodoïd et remettre au frais au moins 4 heures avant de déguster.
  • La Bola de Berlim (Boule de Berlin) est une sorte de beignet garni (ou pas) d’une crème aux oeufs.
  • On raconte que la Bola de Berlim a été importée d’Allemagne (où il est appelé berliner), par une famille juive allemande dans les années 30/35 qui avait trouvé refuge au Portugal, à Estoril, juste avant la seconde guerre mondiale.

Il était initialement fourré d’une confiture à base de fruits rouges. Il a été adapté aux goûts portugais et est principalement fourré, aujourd’hui, d’une crème aux oeufs. Au passage, la Bola de Berlim est devenue un incontournable les jours de plage en l’été.

  1. Recette pour 12 personnes
  2. Pour la pâte à beignet
  3. 320 g de farine
  4. 15 g de levure boulangère fraîche
  5. 75 ml de lait tiède
  6. 2 oeufs
  7. 60 g de sucre
  8. 65 g de beurre
  9. 1 pincée de sel
  10. Pour la crème pâtissière :
  11. 20 g de farine
  12. 35 g de sucre
  13. 150 ml de lait
  14. 1 oeuf entier
  15. 1 jaune d’oeuf
  16. 2 zestes de citron
  17. 1 bâton de cannelle
  18. huile (pour la friture)
  19. Sucre glace pour la déco

Dans un récipient, diluez la levure dans le lait tiède. Dans un grand saladier, verser la farine, creuser un puits et déposer le lait tiède, le sucre et la levure. Mélanger et pétrir jusqu’à complète dissolution. Faire un puits et ajouter les œufs, le beurre et une pincée de sel.

  1. Mélanger à nouveau jusqu’à complète intégration.
  2. Lorsque la pâte est homogène, pétrir sur un plan de travail en saupoudrant régulièrement de farine.
  3. Disposer la pâte dans un saladier et laisser reposer 2 heures en recouvrant d’un torchon.
  4. La pâte aura doublé de volume.
  5. Façonner des boules de 50 g.
  6. Environ, les posez sur un plateau fariné et laisser reposer à nouveau 1 heure.

Pendant ce temps, préparer la crème pâtissière. Faites chauffer le lait avec les zestes de citron et le bâton de cannelle jusqu’à ébullition. Eteindre le feu et laisser infuser.

  • Dans une autre casserole, fouettez le jaune d’oeuf, l’oeuf entier et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Ajoutez la farine et mélanger jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et homogène.
  • Faites chauffer sur feu doux en remuant.

Filtrez le lait à l’aide d’une petite passoire et incorporez le petit à petit sans cesser de fouetter jusqu’à ce que la crème épaississe. Retirez du feu lorsque la crème commence à bouillir. Transvasez la crème dans un récipient froid et laissez refroidir.

Réservez au frais jusqu’à utilisation. Faites chauffer l’huile dans une friteuse. Plongez les beignets dans la friteuse et faites-les cuire jusqu’à ce qu’ils soient dorés, en les retournant à mi-cuisson. Disposez les ensuite dans un plat sur du papier absorbant et laissez refroidir. Roulez les beignets dans le sucre glace.

❄️ BÛCHE À LA VANILLE ou ROULÉ À LA VANILLE

Régalez vous !

  1. Le Pão de Deus (pain de Dieu), une délicieuse petite bouchée briochée recouverte d’une fine croûte de noix de coco, originaire du nord du Portugal.
  2. Selon les régions, ils sont aussi appelés arrufadas ou encore estaladinhos.
  3. Le pāo de deus que l’on déguste traditionnellement le jour de la Toussaint, doit ses origines aux enfants portugais qui descendaient dans les rues les jours de Toussaint et allaient de porte à porte pour demander le « Pain pour Dieu ». Une tradition portugaise concurrencée par Halloween aujourd’hui et remplacée par la fameuse expression « trick or treat »
  4. Le Pão de Deus est remplacé par des confiseries commerciales au moment de Halloween mais reste quand même consommé partout au Portugal, tout au long de l’année.
  5. Recette pour 12 bouchées

600 g. de farine2 oeufs + 1 jaune d’oeuf 120 g. de beurre doux et mou 200 ml de lait tiède 100 g. de sucre 20 g. de levure de boulanger 1 pincée de sel Pour la garniture : 120 g. de noix de coco râpée 2 oeufs (1 entier + 1 blanc) 1 jaune d’oeuf 50 g. sucre Sucre glace (pour la déco) Dans le fond d’un grand bol, mettre la levure fraîche et le lait tiède.

Recouvrez avec la farine, les oeufs, le beurre et le sucre. Mélangez à la cuillère en bois, jusqu’à obtenir une pâte pas trop collante. Si elle est trop collante, vous pouvez ajouter un petit peu de farine). Ajoutez une pincée de sel. Formez une boule et la placer dans un bol recouvert d’un torchon propre.

Laissez reposer dans un endroit chaud pendant 1h30. Travaillez la pâte à la main et formez 12 petites boules. Posez les boules de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissez reposer de nouveau, pendant 30 minutes. A l’aide d’un pinceau, Dorez le dessus avec le jaune d’œuf.

Quel est le nom du célèbre dessert de Noël provençal ?

Calisson, nougat

Quelle est selon la tradition provençale le nombre de desserts de Noël ?

Les 13 desserts s’invitent à table – Des plus anciennes traditions provençales de Noël, la présentation des Treize desserts est certainement celle qui, aujourd’hui, est la plus célébrée en Provence. Disposés sur les 3 nappes, au milieu des 3 bougies ou des 3 chandeliers, et des 3 coupelles du blé de la Sainte-Barbe (symbole de la Trinité), les treize desserts représentent le nombre de convives lors de la Cène, repas rassemblant le Christ et les douze apôtres. Elle doit aujourd’hui son importance notamment grâce aux Félibres, Frédéric Mistral en tête, qui se penchent sur les cérémonies du Noël provençal traditionnel au XIXème siècle. Cette période donne un second souffle à cette tradition, et aujourd’hui en Provence, on ne peut pas concevoir un Réveillon sans les 13 desserts sur la table.

  • Tout d’abord, la pompe à huile, qu’il faut présenter rompue, comme Jésus le fit avec le pain et non coupée au couteau. Traditionnellement, la pompe à huile (ou gibassier ou fougasse) est un gâteau à base de fleur de farine, d’huile d’olive, de cassonade et parfumé à la fleur d’oranger.
  • Autour de la pompe à huile, on trouve la représentation des ordres religieux, les 4 mendiants (li pachichoi) : leur couleur sombre rappelant celle des robes des ordres des mendiants :
    • les noix ou noisettes représentent l’ordre des Augustins,
    • les amandes, celui des Carmélites,
    • les figues sèches, celui des Franciscains,
    • les raisins secs symbolisent l’ordre des Dominicains.
  • Le nougat noir et le nougat blanc représentent le pénitent noir et le pénitent blanc.
  • Viennent ensuite les dattes (symbole du Christ venu d’Orient), figues séchées et autres fruits d’extrême orient, rappelant l’origine des rois mages.
  • Enfin viennent des fruits de saison tels que le melon d’eau qui est peu à peu abandonné, du raisins, des pommes, des poires, des oranges, des clémentines, de la pâte de coing, des oreillettes, etc

Les treize desserts sont dégustés au retour de la messe. Ils resteront sur la table pendant les 3 jours suivant, jusqu’au 27 Décembre.