Comment Obtenir Une Couleur Marron Chocolat Avec Du Henne?

Comment Obtenir Une Couleur Marron Chocolat Avec Du Henne
Les différents types de henné – Le henné neutre ( Cassia auriculata ) : ne colore pas les cheveux, il est exclusivement utilisé pour renforcer, apporter de la brillance et gainer les cheveux. Il permet aussi de réguler la production de sébum tout en assainissant le cuir chevelu.

d’ Égypte, donne une teinte orange-cuivrée aux cheveux ;de Tazarine au Maroc permet d’obtenir une belle couleur cuivrée ;de Jamila au Pakistan permet d’obtenir une couleur rouge profond ; du Yémen, permet d’obtenir une teinte entre le cuivré et le marron ;du Rajasthan en Inde, teinte les cheveux d’une belle couleur marron à bordeaux.

Si vous souhaitez obtenir du noir, du châtain ou du blond, il faudra alors ajouter des poudres de plantes pour nuancer le henné colorant. En fonction du résultat que vous souhaitez obtenir, il faudra doser plus ou moins de poudre de plante et de henné. Voici, les teintes qu’il est possible d’obtenir :

Marron : il faudra mélanger le henné avec du brou de noix ou du katam ; Noir : l’indigo est idéal pour obtenir un noir intense ou un marron foncé ; Auburn : la poudre d’hibiscus, de garance ou de paprika permettent d’obtenir cette teinte ; Blond : la poudre de camomille ou de curcuma permettent d’obtenir de jolis reflets blonds.

Pour plus de détails sur la coloration naturelle, je vous conseille de lire cet, qui est très complet.

Quel mélange de henné pour obtenir un châtain foncé ?

Pour un châtain foncé : 70% d’indigo + 30% de henné naturel du Yemen. Pour un châtain plus clair, il suffit de réduire la quantité d’indigo et d’augmenter la quantité de henné. Pour un châtain cuivré : 70% de henné naturel d’Egypte + 30% de katam.

Comment faire couleur chocolat cheveux ?

Pour une coloration chocolat avec des reflets prononcés ou des mèches – Pour obtenir cette teinture, il vous faudra faire u n balayage, sur une base chocolat, en éclaircissant quelques longueurs et quelques mèches. De cette façon vous obtiendrez un résultat naturel et subtil. Ce type de teinture vous mettra d’autant plus en valeur si vous avez la peau claire. Vous pouvez aussi opter pour des mèches caramel, pour un résultat sophistiqué et très lumineux. Cela vous permettra d’éclaircir légèrement votre chevelure. Envie d’une coloration chocolat plus classique, ou de couleur claire ? Adoptez le châtain, une nuance marron clair facile à porter et surtout, qui demande peu d’entretien !

Pourquoi mettre du citron dans le henné ?

3. Cas 1 : Préparez un mélange au henné naturel : vers du rouge – Dans un récipient en verre ou en plastique et avec une cuillère en bois :

Préparez la dose de henné nécessaire, soit environ :

100 g pour des cheveux courts ; 200 g pour des cheveux raides arrivant au cou ; 300 g pour des cheveux raides arrivant aux épaules ; 500 g pour des cheveux arrivant à la taille.

Mélangez le henné avec du jus de citron (frais ou bio en bouteille, peu importe). L’acidité du citron renforce le pouvoir colorant du henné. Intégrez bien le citron au henné avec une cuillère en bois, ajoutez-en si besoin. Vous devez pour l’instant obtenir de grossiers grumeaux, mais tout le henné doit être humidifié par le jus de citron.

du vinaigre de cidre ; une infusion de thé (Earl Grey pour les cheveux châtains, camomille pour les cheveux clairs).

Si vous avez les cheveux très secs, vous pouvez éventuellement ajouter de l’huile d’olive ou des huiles végétales, mais cela risque de gainer vos cheveux de matière grasse et donc de diminuer l’action du henné. Mélangez bien la préparation de façon à obtenir une boue homogène semblable à une purée : elle ne doit pas être trop liquide auquel cas elle risquerait de ne pas tenir sur votre tête lors de l’application. Laissez reposer la préparation entre 20 et 25 °C toute la nuit, ou à 35 °C pendant 2 h, Ce temps de repos en milieu acide permet au henné de libérer la teinte de la plante. Juste avant d’utiliser votre préparation, ajoutez-y de nouveau un peu de jus de citron et mélangez bien jusqu’à obtenir une consistance de yaourt.

N’ajoutez pas :

d’huiles essentielles qui pourraient provoquer des maux de tête ; de yaourt qui pourrait vous donner des pellicules ; de clou de girofle qui provoque des démangeaisons ; d’œuf ; de café qui donne des maux de tête.

Quel henné pour les brunes ?

Le henné d’Egypte – Un henné qui donne des tons cuivrés naturels, pas un roux prononcé, mais vraiment un cuivré surtout sur les bases châtain à brun. Il convient aux cheveux blonds moyens, c’est vraiment le henné le plus accessible et qui rendra le plus naturel sur tout le monde car il ne dénature pas la teinte naturelle.

Comment obtenir la couleur châtain foncé ?

Passer d’un roux à un châtain foncé – Si vous partez d’une base rousse, il vous faudra assombrir légèrement votre chevelure pour obtenir un véritable châtain foncé. Votre coiffeur-coloriste appliquera une couleur adaptée et vous permettra de préserver vos reflets cuivrés, roux ou acajou.

Comment faire un henné foncé ?

Comment préparer du henné à appliquer sur la peau Le henné est un des produits cosmétiques les plus anciens au monde. Entièrement naturel, il colore la peau de façon temporaire et est utilisé pour réaliser toutes sortes de motifs sur le corps. Vous pouvez facilement acheter du henné en poudre simple dans un magasin, mais il faudra ajouter quelques ingrédients pour en faire une pâte colorante dont vous pourrez vous servir.

  • 100 g de henné en poudre de bonne qualité
  • 300 à 350 ml de jus de citron
  • 2 cuillères à soupe de sucre blanc en poudre (facultatif)
  • 30 ml d’huile essentielle de lavande ou d’arbre à thé
  1. 1 Achetez du henné. Assurez-vous qu’il est frais et convient à une application sur la peau. N’achetez pas un produit de moindre qualité simplement pour faire des économies. Veillez à ce qu’il soit de bonne qualité et ne présente pas de danger pour la peau. Consultez les dates de production et de péremption sur l’emballage pour vérifier la fraicheur,
    • Plus la poudre est fraiche, plus elle sera efficace.
    • N’utilisez jamais de poudre noire ou de henné fait pour colorer les cheveux. Ces produits sont différents de ceux pour la peau et peuvent provoquer des réactions allergiques graves.
    • Il est possible que la pâte colorante tache le plastique. Utilisez un récipient en verre pour la préparer.
  2. 2 Tamisez la poudre. Il vous en faut 100 g. Mettez un morceau d’étamine au-dessus d’un bol et versez le henné en poudre sur le tissu. Soulevez l’étamine et raclez délicatement le henné contre sa surface. Jetez les particules qui restent dans le linge et répétez le procédé deux fois de plus avec la poudre qui est tombée dans le bol,
    • Commencez avec plus de poudre que ce dont vous avez besoin. Le but est d’obtenir 100 g après l’avoir tamisée. Si vous commencez avec 100 g, vous risquez d’en avoir moins après le tamisage.
    • Pour obtenir le meilleur résultat possible, pesez le henné tamisé avec une balance numérique pour en prendre 100 g. Ce sera plus efficace qu’un verre doseur ou une balance mécanique,
    • Si vous voulez préparer une quantité de pâte plus petite, utilisez seulement 25 g de poudre,
  3. 3 Ajoutez le sucre. Mettez deux cuillères à soupe (25 g) de sucre blanc en poudre dans le bol et mélangez-le avec le henné. Il n’est pas indispensable, mais il aidera la pâte à rester humide plus longtemps et à mieux adhérer à votre peau. Prévoyez d’en utiliser jusqu’à deux cuillères à soupe,
    • Si le climat chez vous est très humide, il faudra peut-être ajouter plus de sucre.
    • Mélangez les ingrédients secs en premier. Il sera ainsi plus facile de bien tout mélanger par la suite,
    • Si vous réalisez moins de pâte, utilisez environ une cuillère à café et demie de sucre,
  4. 4 Incorporez le jus de citron. Il peut être frais ou en bouteille. Commencez par en ajouter 300 ml au contenu du bol. Vous pourrez en ajouter jusqu’à 50 ml de plus par la suite de façon à obtenir la bonne consistance,
    • Si le jus est frais, veillez à le filtrer avant de l’ajouter pour enlever les pépins et la pulpe.
    • Vous pouvez le remplacer par un autre liquide, comme de l’eau ou du thé, mais sachez que le henné relâchera ses pigments plus rapidement et sera moins stable.
    • Pour faire moins de pâte, utilisez environ 60 ml de jus de citron ou d’eau,
  5. 5 Ajoutez l’huile essentielle. Utilisez jusqu’à 30 ml d’huile d’arbre à thé ou de lavande. Ces deux huiles contiennent des monoterpènes, qui aident le henné à relâcher les pigments permettant de colorer la peau. C’est particulièrement important pour obtenir une couleur très foncée. Si vous voulez un ton plus clair, vous pouvez utiliser moins de 30 ml d’huile essentielle,
    • Vous pouvez aussi essayer de l’huile essentielle de cajeput ou d’oliban,
    • N’utilisez pas plus de 30 ml d’huile essentielle pour 100 g de poudre, car la concentration sera trop élevée et irritera votre peau.
    • Si vous préparez moins de pâte, utilisez environ une cuillère à café et demie (7,5 ml) d’huile essentielle,
  6. 6 Mélangez les ingrédients. Remuez-les jusqu’à ce que vous obteniez une consistance uniforme. Si vous avez une cuillère jetable en plastique, utilisez-la, car le henné peut tacher les ustensiles en silicone. Si les taches ne vous dérangent pas, vous pouvez utiliser une petite spatule en silicone.
    • Raclez le fond et les parois du bol pour bien incorporer tous les ingrédients.
    • Si le mélange commence à prendre un ton verdâtre, ne vous affolez pas. C’est normal avec le henné.
    • S’il reste quelques petits grumeaux, ce n’est pas grave. Ils se dissoudront tous seuls.

    Publicité

  1. 1 Couvrez-la. Prenez un grand morceau de film étirable en plastique et posez-le sur le bol. Appuyez dessus pour qu’il touche la surface de la pâte et lissez-le bien, comme si vous filmiez de la crème pâtissière. Repliez ses bords par-dessus ceux du bol pour le maintenir en place,
  2. 2 Laissez reposer le henné. Mettez-le de côté et testez-le toutes les 4 à 6 h. Le temps nécessaire pour qu’il soit prêt dépend du produit utilisé et de la température chez vous. Toutes les 4 à 6 h, posez une goutte de pâte sur votre peau, laissez-la agir 5 min puis enlevez-la. Si elle laisse une trace orange, le mélange est prêt. Voici quelques temps de repos communs pour différentes marques,
    • Ora Rajasthani : 6 à 16 h
    • Jamila : 24 à 36 h
    • Autres marques : 4 à 24 h
  3. 3 Ajoutez du jus de citron. Incorporez-en plus jusqu’à ce que la pâte soit légèrement plus épaisse que du miel liquide. Vous devez avoir l’impression de remuer du yaourt ou de la pâte à gâteau très épaisse. Lorsque vous soulevez le mélange avec la cuillère, il doit retomber en ruban fin. Les crêtes qui se forment à sa surface doivent retomber lentement,
    • Incorporez une cuillère à soupe de jus de citron à la fois. Vous pouvez en utiliser jusqu’à quatre cuillères à soupe.
    • Si vous avez utilisé de l’eau ou du thé, utilisez de l’eau pour cette étape.
  4. 4 Remplissez un sac. Mettez la pâte dans une poche à douille ou un sac de congélation en plastique. Placez le sac dans un grand verre et repliez le haut par-dessus les bords du récipient. Prenez la pâte de henné avec une cuillère et transférez-la dans le sac. Fermez-le lorsque vous avez terminé,
    • Vous allez mettre la pâte dans des cônes à henné. La poche à douille permettra de la transférer plus facilement et proprement.
    • Si vous ne voulez pas utiliser le mélange tout de suite, mettez-le dans un sac de congélation en plastique avec une fermeture coulissante et congelez-le. Il se conservera ainsi pendant 3 ou 4 mois.
    • Si vous avez l’impression qu’il y a des grumeaux, vous pouvez passer la pâte dans un linge fin en premier,
  5. 5 Remplissez des cônes. Coupez la pointe de la poche à douche ou un des coins inférieurs du sac de congélation avec des ciseaux. Remplissez un cône à henné aux deux tiers de pâte puis repliez son bord supérieur vers le bas et maintenez-le en place avec du ruban adhésif,
    • Mettez la pâte restante de côté ou utilisez-la pour remplir d’autres cônes.
    • Un cône à henné n’est rien de plus qu’une feuille de plastique fin et raide enroulée sur elle-même. Vous pouvez en fabriquer vous-même ou en commander en ligne.

    Publicité

  1. 1 Cherchez de l’inspiration. Regardez des images pour trouver des idées de motifs. Les options sont infinies. La complexité du motif dépend de vos capacités. Le type de forme dépendra également de l’endroit où vous réaliserez le tatouage. On applique souvent du henné sur les doigts, les paumes et le dos de la main.
    • Cherchez des mots-clés comme « motif henné » ou « tatouage henné » en ligne. Internet est une ressource excellente. Vous trouverez aussi de bons motifs dans des livres de coloriage zen.
    • Étant donné que les motifs réalisés au henné sont souvent très complexes, il est conseillé d’en dessiner sur du papier avant de les reproduire sur votre peau.
  2. 2 Pressez doucement le cône. Faites sortir un trait fin de pâte. Commencez à une extrémité de la partie que vous décorez (comme votre main) et terminez à l’autre. Faites attention à ne pas toucher la pâte déjà appliquée au fur et à mesure que vous progressez,
    • Si vous voulez que les traits soient plus épais, appuyez un peu plus fort sur le cône. C’est un peu comme si vous utilisiez un pinceau ou une plume de calligraphie.
    • Ne laissez pas la pointe du cône toucher votre peau, surtout s’il est en métal. Vous ne blesserez pas votre peau, mais il y aura des points plus clairs dans le motif à la fin.
    • Si la pâte bave, essuyez-la rapidement avec de l’eau pour l’enlever. Utilisez du papier absorbant ou un coton-tige humide.
  3. 3 Laissez sécher la pâte. Attendez au moins 30 min. Il est possible qu’elle soit sèche au toucher au bout de 15 min, mais il faudra attendre au moins 30 min pour qu’elle sèche complètement. Si vous voulez que la couleur soit plus foncée et tienne plus longtemps, laissez reposer le mélange plus longtemps,
    • Les traits de pâte s’aplatiront en séchant.
  4. 4 Enlevez-la. Vous pouvez la décoller avec les doigts ou vous rincer la peau. La pâte en relief ne fait pas partie du tatouage temporaire. Pour voir celui-ci, vous devez enlever les résidus séchés. Vous pouvez vous y prendre de deux manières,
    • Décollez le henné séché au-dessus d’une poubelle. Servez-vous d’une cuillère ou enfilez un gant et utilisez vos doigts. N’utilisez pas votre main nue, car vous risquez de la tacher.
    • Rincez-vous la peau avec de l’eau puis tapotez-la avec une serviette pour la sécher. Ne la frottez pas lorsque vous la rincez.
  5. 5 Hydratez la zone. Veillez à ce qu’elle reste bien hydratée et ne l’exfoliez pas pour aider le motif à tenir. Il finira par s’estomper tout seul. Cela peut prendre entre quelques jours et une quinzaine de jours. Pour aider la couleur à tenir le plus longtemps possible, appliquez de la crème hydratante ou de l’huile par-dessus le motif et n’exfoliez pas votre peau avec des gommages ou des éponges,
    • Vous pouvez utiliser pratiquement n’importe quelle huile alimentaire pour protéger le henné. L’olive et le jojoba sont de bons choix.
    • Le chlore peut estomper la couleur plus rapidement. Appliquez de la vaseline ou du stick à lèvres sur le tatouage avant de vous baigner pour l’empêcher de se dessécher.

    Publicité

  • Utilisez de l’huile essentielle de bonne qualité. Vous pouvez en acheter en ligne, dans une pharmacie ou dans un magasin bio. N’utilisez pas d’huile de parfum faite pour les diffuseurs ou la fabrication de bougies, car ce n’est pas la même chose.
  • Le henné peut tacher vos mains, même s’il les touche seulement pendant une minute. Vous pouvez porter des gants en vinyle pour éviter que cela se produise.
  • Pour faire vos propres cônes, enroulez des feuilles de plastique fin sur elles-mêmes en formant des cônes et maintenez-les en place avec du ruban adhésif. Le trou à la pointe doit être très petit.
  • Pour un maximum d’efficacité, exfoliez votre peau avant d’appliquer le henné. L’application sera ainsi plus uniforme et le résultat tiendra plus longtemps,

Publicité

N’utilisez jamais de henné noir. Il contient du p-phénylènediamine (PPD), qui peut provoquer des réactions allergiques graves,

Publicité

  • Un bol
  • Une cuillère
  • Du film étirable
  • Des cônes à henné
  • Des poches à douille
  • Un verre ou une tasse
  • Un morceau d’étamine

Cet article a été rédigé avec la collaboration de nos éditeurs(trices) et chercheurs(euses) qualifiés(es) pour garantir l’exactitude et l’exhaustivité du contenu. L’équipe de gestion du contenu examine soigneusement le travail de l’équipe éditoriale afin de s’assurer que chaque article est en conformité avec nos standards de haute qualité.

Comment faire pour obtenir des cheveux marron ?

Quel mélange de couleur cheveux pour obtenir du marron ? – Flashmode Magazine | Magazine de mode et style de vie Numéro un en Tunisie et au Maghreb Mélangez donc vos trois couleurs primaires (le rouge, le bleu et le jaune), si vous le souhaitez à quantités égales.

  1. Vous obtiendrez un marron moyen, classique et profond.
  2. Vous pouvez ensuite en ajuster les nuances en ajoutant une ou deux couleurs en plus grandes quantités.
  3. Le bleu lui donnera une teinte plus foncée.
  4. De plus, Comment passer de la couleur de cheveux noir à marron ? Vous ne pouvez malheureusement pas simplement teindre vos cheveux noirs en marron sans avoir retiré ou décoloré la première coloration.

Une fois cette dernière retirée, vous pouvez choisir la nuance de marron que vous souhaitez utiliser. Est-ce que le café foncé les cheveux ? Le café est un produit naturel peu couteux, excellent pour donner à vos cheveux une couleur plus foncée, Par ailleurs, Comment colorer ses cheveux avec du cacao ? Il vous faut : 3 cuillères à soupe de cacao en poudre et 3 cuillères à soupe de miel.

Comment faire couleur cacao ?

Voici un mélange pour obtenir un blond cacao sur une hauteur de tons de 7 : 15g de 9/13 /CREME + 15g de 5/7 /CREME + 2g de Violet /MIX TONE en vue de la base de départ travaillez avec /OXYDANT 5 vol.

Pourquoi mettre du sel dans son henné ?

Comment choisir sa poudre de henné? – Un vrai henné doit être entièrement naturel. Or, en boutique -même bio-, certains hennés contiennent du sodium picramate, du sel dérivé d’acide picramique. “Les sels métalliques présents dans certains hennés dits ‘naturels’ permettent d’accentuer la couleur et aident le henné à mieux se fixer sur le cheveu, mais ils ont un effet assez similaire aux composants des colorations chimiques, qui peuvent irriter le cuir chevelu et abîmer la chevelure”, souligne Audrey Hâté, fondatrice de la boutique en ligne ” Henné et soins d’ailleurs “.

Pourquoi mettre de l’huile sur le henné ?

Ecrit parle2016-05-10 31 vote Merci pour votre commentaire Cette foire aux questions a pour but de renseigner et de guider au mieux les lectrices qui souhaitent se lancer dans la coloration naturelle à base de henné et de poudres tinctoriales : ces questions sont le reflet de vos doutes, de vos peurs, de votre questionnement quant à savoir CE QU’IL FAUT SAVOIR justement AVANT DE SE LANCER,

Pour la réaliser, j’ai réuni toutes les questions récurrentes de mes abonnées, de ma clientèle mais aussi celles des abonnées et des lectrices de la blogueuse et ” instagrameuse ” P eau Neuve avec qui je prends plaisir à collaborer, je vous invite d’ailleurs à découvrir son blog où elle fournit au quotidien un travail sérieux et rigoureux.

Sachez cependant que j’ai déjà répondu très souvent et au cas par cas à ces questions afin de vous aider à SAUTER LE PAS tout en essayant de faire le minimum d’erreurs mais j’ai décidé d’y répondre à nouveau dans cette article pour toujours avoir sous la main cette FICHE TECHNIQUE “coup de pouce”.

Les réponses sont le résultat de ma propre expérience tout d’abord mais aussi celles des nombreuses clientes avec qui j’échange chaque jour, de mes connaissances acquises au fil du temps à ce sujet, en espérant qu’elles vous aideront à PASSER LE CAP de la coloration végétale qui elle est “bonne” pour la santé de vos cheveux,

Avant de répondre aux questions les plus fréquemment posées à propos de l’utilisation du henné et de la coloration végétale, je souhaite rapidement vous en dire un peu plus sur le henné (origines, bienfaits,): – Le henné naturel possède de nombreuses vertus cosmétiques mais aussi médicinales : il s’agit d’une poudre de feuilles séchées et broyées provenant d’un arbuste appelé ” lawsonia inermis “, c’est un produit brut et naturel très utilisé en Orient pour colorer les cheveux tout en apportant un soin profond,

Il est répandu en Inde, en Iran, en Afrique du nord, en Arabie Saoudite, en Syrie, en Turquie mais aussi au Yémen et en Égypte. La couleur de la poudre de henné naturel est verte et l’ingrédient actif qui donne des reflets aux cheveux est appelé le ” lawsone “, il s’agit d’un pigment naturel cuivré / rouge.

Le “lawsonia inermis” peut apporter une teinte et des reflets allant du cuivré au rouge en passant par l’acajou plus ou moins intenses selon la base de départ, la prise du henné, le temps de pause, le mélange en question et la régularité des colorations entre autres.

  • Le henné naturel est reconnu pour ses propriétés tinctoriales mais également pour le soin d’exception qu’il apporte aux cheveux.
  • Il est réputé pour redonner vie et force aux cheveux, pour retrouver des cheveux en pleine santé: il réduit considérablement la chute des cheveux et les protège.
  • C’est également et surtout un soin fortifiant qui gaine le cheveu, apporte plus de volume et de masse à la chevelure mais aussi équilibrant pour les cheveux à tendance grasse ou encore anti-pelliculaire grâce à ses propriétés astringentes.

– Par extension, d’autres mélanges de plantes sont aussi appelés “hennés” car ils sont utilisés de la même manière soit pour teindre et soigner les cheveux soit uniquement pour les soigner, c’est le cas par exemple du fameux henné neutre ou encore des colorations dites végétales qui contiennent généralement du henné naturel.

– Le henné neutre est obtenu à partir d’une autre plante, venant d’Inde appelée ” cassia obovata “, une plante fortifiante qui ne colore pas contrairement au “lawsonia inermis,” à ne pas confondre. Le henné neutre peut parfois contenir quelques pourcentages de henné naturel colorant “lawsonia inermis”.

– Pour les hennés donnant du châtain, du marron, du brun etc, ils contiennent généralement un mélange de lawsonia inermis et d’ indigo pur (feuilles d’indigotier réduites en poudre fine) ainsi que d’autres plantes bénéfiques selon les marques, la célèbre marque indienne KHADI par exemple contient des poudres ayurvédiques.

Le henné blond peut contenir du henné “lawsonia inermis” mais il est surtout composé de henné neutre “cassia obovata” et de plantes diverses comme de la camomille, du rhapontic entre autres destinées à apporter des reflets dorés ou encore à éclaircir et à sublimer les cheveux blonds à châtains clairs.

Voilà quelques informations générales à propos du henné que je considère bonnes à savoir quand on s’y intéresse de plus près, la foire aux questions peut maintenant commencer: Question 1 : Quelle est la différence entre “henné” et “coloration végétale” ? Réponse 1 : Il n’y a pas de différence, c’est tout simplement pareil, ces deux “appellations” renvoient à la coloration naturelle.

Comme je l’ai brièvement indiqué dans l’introduction, la coloration végétale est conçue généralement à partir de henné naturel colorant “lawsonia inermis” (voir la composition du produit en question pour en avoir la confirmation) et d’autres plantes, c’est le cas par exemple des colorations toutes prêtes (mélange approprié de poudres) les plus connues telles que KHADI (proposé en boutique) et LOGONA,

Vous pouvez aussi vous concocter votre propre coloration végétale en mélangeant du henné avec telle ou telle poudre etc etc, Question 2 : Le henné abîme-t-il les cheveux ? Réponse 2 : Même si le henné peut assécher les cheveux selon les personnes bien sûr (toujours passer par sa propre expérience pour se faire son propre avis), c’est souvent le cas par exemple pour celles qui ont déjà les cheveux secs, le henné n’abîme pas les cheveux au contraire : il les soigne en les fortifiant et en les gainant et apporte volume, souplesse et brillance ! Pour remédier au possible problème “des cheveux secs”, je vous conseille dans un premier temps lors de la préparation de votre coloration au henné d’ y ajouter des ingrédients et actifs hydratants comme par exemple du miel, du sirop d’agave, du fromage blanc, du gel d’aloé vera, du gel de lin, de la glycérine végétale, du lait d’avoine etc.

Dans un second temps, je vous recommande de faire au moins un masque hydratant maison ou un bain d’huiles pour nourrir vos cheveux entre chaque pose de henné, le mieux étant d’ alterner entre ces trois soins pour répondre aux différents besoins de vos cheveux tout en les hydratant au quotidien. Pour ne pas abîmer vos cheveux, vous devez aussi prêter attention à la qualité du henné utilisé et SURTOUT opter pour un VRAI HENNE sans ajouts de composants chimiques comme le fameux “SODIUM PICRAMATE” aussi connu sous le nom de ” SELS METALLIQUES “.

Pensez aussi à analyser la composition des colorations naturelles que vous comptez tester, certaines ne sont pas 100% végétales. Seul le henné dit “chimique” avec une mauvaise composition peut abîmer vos cheveux. Question 3 : Peut-on utiliser du henné en ayant les cheveux colorés chimiquement ? Réponse 3 : Oui vous pouvez à condition encore une fois que le henné utilisé soit bien 100% naturel, qu’il ne contienne pas de sels métalliques, ce composant chimique certes peut booster la prise du henné (voilà pourquoi il est ajouté) mais en contre-partie il abîme les cheveux que ce soit à court terme comme à long terme (casse, chute, démangeaisons etc).

  1. On le retrouve généralement dans les hennés “auburn”, “acajou” par exemple pour aider à obtenir une belle couleur en quelques applications seulement.
  2. Attention : si vous avez des cheveux blonds naturels ou que vous avez récemment décoloré vos cheveux ou encore que vous avez des restes de décoloration aux pointes par exemple et que vous voulez vous lancer dans le henné pour foncer vos cheveux, faites attention à ne pas utiliser directement dès la première application un henné dit “châtain”, “marron” ou encore “noir” par exemple qui contiennent très souvent de l’indigo pur (voir la composition pour en avoir la confirmation) car dans ce pigment il y a naturellement du “bleu” et du bleu sur du blond, cela donne du vert ! Voilà pourquoi, il est conseillé de précolorer ses cheveux dans un premier temps avec du henné cuivré / rouge puis dans un second temps d’opter pour la coloration végétale plus foncée de votre choix,

Une abonnée par exemple a déjà eu ce souci car elle ignorait cette première étape importante: ses pointes sont sorties vertes après un henné noir uniquement, elle a fait par la suite sur mes conseils une pose de henné naturel cuivré/rouge puis noir et le problème était réglé.

Question 4 : Peut-on couvrir efficacement les cheveux blancs et gris avec du henné ? Réponse 4 : Oui cela est possible et si vous voulez par la même occasion les foncer pour un rendu naturel proche de votre couleur de base, il faudra s’armer de patience car vous devrez passer par deux étapes surtout s’ils sont nombreux,

Tout d’abord en les colorant avec du henné cuivré/rouge car encore une fois une coloration végétale contenant de l’indigo pur sur des cheveux blancs ou gris donnera du bleu / vert (voilà pourquoi cette étape est nécessaire), vous pourrez alors passer à la seconde étape pour colorer vos cheveux avec la couleur de votre choix et ainsi uniformiser le tout,

  • Vous pouvez faire suivre la deuxième pose juste après la première sans attendre mais aussi faire la première puis la seconde quelques heures ou quelques jours plus tard si vous le souhaitez.
  • Il se peut qu’après les deux poses, certains cheveux blancs ne soient pas totalement couverts surtout s’il sagit des premières colorations végétales, ne vous découragez pas dès le premier “échec” car la coloration naturelle au henné n’est pas aussi “précise” qu’une coloration chimique, vous pouvez en refaire une ou plusieurs jusqu’à obtiention du résultat idéal.

Certaines apprécient que leurs cheveux blancs ou gris colorés naturellement soient légèrement plus clairs que l’ensemble de la chevelure. Si vous voulez donc foncer des cheveux blancs ou gris encore un peu trop cuivrés à votre goût, pensez à utiliser de l’ indigo pur en poudre après être passé par ces différentes étapes, vous pouvez le mélanger à du brou de noix en poudre ou encore de la poudre d’amla toutes trois connues pour neutraliser les reflets cuivrés et rouges et aider à foncer les cheveux allant du marron au noir.

Si vous n’avez que quelques cheveux blancs ou gris : certaines colorations végétales contenant de l’indigo pur comme celles proposées par la marque KHADI peuvent les couvrir complètement mais la prise et le résultat sont différents d’une personne à une autre donc avant de vous lancer, je vous conseille de tester cela sur une mèche ou de passer par la précoloration au henné cuivré / rouge (étapes expliquées dans le paragraphe précédent).

Question 5 : Le henné lisse-t-il les cheveux ? Vais-je perdre mes boucles en colorant souvent mes cheveux avec ? Réponse 5 : Le henné est réputé pour détendre la fibre capillaire et assouplir les cheveux donc oui si vous avez les cheveux légèrement ondulés, il peut les lisser naturellement au fil des colorations,

  1. Si vous avez les cheveux bouclés à très bouclés ou encore frisés, les boucles peuvent soit être plus détendues en effet mais peuvent aussi être plus rebondies, cela varie d’une personne à une autre.
  2. Chez certaines personnes aux cheveux bouclés, le henné les embellit véritablement: pour ma part sur une période de plus d’un an de hennés colorants réguliers, je n’ai pas du tout perdu mes boucles au contraire elles étaient encore plus belles; souples, à la fois détendues et rebondies (celles qui me suivent sur les réseaux sociaux peuvent en témoigner, voir également la photo d’illustration ).

Si vous voulez préserver vos boucles mais aussi les embellir tout en colorant vos cheveux au henné, vous pouvez ajouter des ingrédients ou des actifs naturels prévus pour cela dans votre préparation: du lait d’avoine maison (que vous pouvez réaliser avec des flocons mais aussi de la poudre d’avoine ), du gel de lin, du gel d’aloé vera ou encore des poudres de soins naturelles comme par exemple de la guimauve, de l’avoine, de la spiruline par exemple.

Je vous conseille également de mettre du gel de lin comme soin sans rinçage pour dompter vos boucles et avoir une belle crinière (vous pouvez voir sur la photo de présentation du blog mes cheveux bouclés après un henné et du gel de lin en guise de soin sans rinçage bouclant, l’essayer c’est l’adopter !).

Question 6 : Le henné hydrate-t-il les cheveux ? Le henné nourrit-il les cheveux ? Réponse 6 : Non le henné n’hydrate pas et ne nourrit pas non plus les cheveux, il les fortifie, les renforce et les protège des racines aux pointes. Question 7 : Est-ce qu’en ajoutant de l’huile dans mon henné, cela peut empêcher la couleur de prendre ? Réponse 7 : Il est vrai qu’il est habituellement recommandé de ne pas ajouter d’huile dans votre henné naturel colorant ou votre coloration végétale car sa présence peut empêcher la couleur de prendre.

Mais vous pouvez ajouter un peu d’huile végétale de votre choix (une quantité raisonnable : une cuillère à soupe ou encore un à deux bouchons) dans votre henné. Il est généralement conseillé d’y ajouter des produits hydratants et de plutôt prévoir un bain d’huile quelques jours après votre henné. Petites astuces : – En parlant d’huile, si vous voulez bénéficier du soin qu’apporte le henné naturel colorant sans pour autant trop colorer vos cheveux voire ne pas du tout les colorer, vous pouvez y parvenir en ajoutant plus d’huile comme si cela était un soin non colorant.

– L’huile est aussi utile pour éviter de colorer la peau pendant la pose (contour de la tête/oreilles/cou/nuque etc), voilà pourquoi il est conseillé de mettre sur ces zones-là du beurre de karité par exemple. – Par ailleurs, en ayant un peu d’huile sur les mains et sur les cheveux, vous pouvez appliquer plus facilement votre pâte de henné.

  1. Question 8 : Est-ce que le henné neutre peut colorer ? Réponse 8 : Non, comme son nom l’indique le henné neutre ne colore pas, il ne s’agit pas de la même plante comme expliqué dans l’introduction.
  2. Il existe cependant du henné neutre qui contient quelques pourcentages de henné naturel “lawsonia inermis” et il est alors possible que vous constatiez des reflets cuivrés au fil des utilisations (si régulières et si poses longues).

Question 9 : Quelle est la différence entre une coloration chimique et une coloration végétale ? Réponse 9 : – Bien qu’étant plus “précise”, la coloration chimique en pénétrant la fibre capillaire pour pouvoir la colorer la déstructure complètement et “dérègle ainsi son fonctionnement normal”, le cheveu s’abîme donc peu à peu et je vous laisse imaginer au fil des années, colorations après colorations l’état du cheveu: le cuir chevelu, les longueurs ainsi que les pointes se fragilisent, ce qui déclenche plusieurs problèmes comme le fait d’avoir les cheveux cassants, fourchus, d’avoir des démangeaisons, le cuir chevelu gras, irrité etc etc La coloration chimique est alors mauvaise pour la santé du cheveu mais aussi pour notre santé en général.

  • Les pigments de la coloration végétale à base de henné se déposent quant à eux autour du cheveu comme une “gaine”, un bouclier,
  • Qui dit “bouclier” dit protection de la fibre capillaire contre les agressions extérieurs, le cheveu est alors coloré mais aussi plus fort, plus résistant et plus brillant grâce à la puissance du soin que procure le henné naturel.

Contrairement à la coloration chimique, la coloration végétale au henné est permanente. Il faut savoir que le résultat final que l’on obtient après coloration naturelle n’est autre que l’ addition de notre couleur de départ (naturelle ou modifiée chimiquement) et des pigments qui composent la coloration végétale de notre choix, autrement dit la coloration naturelle au henné vient s’ajouter à notre base de départ en entourant la fibre capillaire voilà pourquoi nous avons toutes des résultats plus ou moins différents voire très différents.

  • Le résultat final dépend aussi bien entendu comme je l’ai déjà déjà expliqué de la prise du henné, du temps de pause, du mélange en question, de la fréquence d’utilisation mais aussi du “vécu” des cheveux de chacune.
  • L’ avantage premier de la coloration végétale c’est qu’ elle n’abîme pas les cheveux contrairement à la coloration chimique, vous pouvez donc en faire plus régulièrement sans avoir mauvaise conscience pour les colorer mais aussi les soigner, un soin naturel 2en1 ! Question 10 : J’ai peur de me lancer dans la coloration végétale, est-ce que je peux commencer par le henné neutre ? Réponse 10 : Oui bien sûr, même s’il ne colore pas le henné neutre est une bonne alternative pour les débutantes pour se familiariser à la préparation de la pâte de henné, à la pose etc.

D’ailleurs, avant de vous lancer dans la coloration végétale au henné naturel colorant, vous pouvez vous concocter un soin colorant avec du henné neutre comme base accompagné de poudres colorantes, d’ infusions de plantes etc (de fleurs de camomille, de brou de noix par exemple ) pour apporter des reflets à vos cheveux, entretenir ou éclaircir votre couleur.

Quel est le henné le plus foncé ?

Le henné du Rajasthan sur cheveux bruns – Sur un cheveu brun à la base, le henné du Rajasthan va tirer sur le rouge, avec des nuances rouge acajou. Le pouvoir de coloration va pouvoir s’exprimer y compris sur cheveux foncés, même sans passer par une coloration chimique ! Au soleil, la couleur se révélera tout particulièrement intense, même si en intérieur, ça va surtout faire des reflets, Henné du Rajasthan sur cheveux bruns

Comment avoir une belle couleur de henné ?

La coloration au henné : comment ça marche ? – En principe, une coloration végétale au henné ne nécessite la présence que d’un seul ingrédient : le henné naturel. Par définition, la coloration au henné est donc plus ou moins rouge-orangé en fonction de son dosage.

Quel henné pour cheveux foncés ?

Le Henné rouge (Lawsonia inermis) : riche en lawsone pour un résultat plus intense et durable. L’Indigo : fonce les cheveux et neutralise les reflets roux.

Quel henné pour cheveux châtain ?

Quels types de henné choisir pour quels types de cheveux ? – Si vous avez des cheveux blonds, la coloration au henné donnera une teinte orangée. Si vous êtes brune, le henné donnera des reflets rouges à vos cheveux. Gardez à l’esprit que plus vos cheveux sont clairs, plus la couleur au henné sera intense.

Le henné a tendance à alourdir les boucles. Par conséquent, si vous avez les cheveux bouclés, le mieux est d’espacer les colorations de 2 à 4 mois. Si vous souhaitez avoir une couleur de cheveux noir bleuté, mélangez du henné naturel du Yémen à de l’indigo. Pour des cheveux châtains, il est recommandé de diminuer la dose d’indigo.

Pour un châtain clair avec un effet coup de soleil, ajoutez du henné neutre à de la cannelle et du brou de noix. Sachez toutefois que des compositions toutes faites sont déjà disponibles sur le marché.

Comment appliquer le henné châtain ?

Le rinçage du henné naturel – Pour rincer votre henné colorant, surtout ne faites pas de shampoing. Les pigments du henné mettent environ trois jours à se fixer et à s’oxyder au contact de l’air. Si vous faites un shampoing, la couleur risque d’être un peu plus fade et de moins bien tenir dans le temps.

Rincez longuement vos cheveux à l’eau pour éliminer le maximum de henné. Vous pouvez, si vous le voulez, utilisez une bassine d’eau dans laquelle vous faites trempes vos cheveux en enlevant le maximum de pâte de henné. Appliquez votre après-shampoing des racines aux pointes. Rincez. Renouvelez si nécessaire l’étape précédente. Avec un henné de qualité finement haché, vous ne devriez pas avoir à recommencer cette étape. Terminez par un rinçage à l’eau vinaigrée. Lorsque que vous rincez votre henné colorant, l’eau est orange. Ceci est tout à fait normal, et cela se reproduira lors de vos deux trois shampoings suivants.

Juste après le rinçage les reflets peuvent être très carotte, notamment sur les petits cheveux au niveau des tempes. Le résultat définitif de votre couleur ne sera visible que deux trois jours après, le temps pour la couleur de s’oxyder. Source : Isabelle M.

  • Lavage des cheveux : pour entretenir votre coloration naturelle, utilisez de préférence la base lavante neutre Centifolia ultra douce.
  • Pour fixer la coloration plus longtemps : utilisez la lotion démêlante au vinaigre de Framboise qui, grâce à son acidité « referme les écailles du cheveu » et lui apporte brillance.

Avant de vous lancer : nous vous conseillons de toujours faire un test sur une mèche non visible et de suivre les conseils pour la coloration végétale, AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d’utilisation sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.

Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, veuillez consulter un médecin. Allergies N’utilisez pas cette recette si vous êtes allergique à un des ingrédients. Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes, assurez-vous que vous ne présentez pas de risque d’allergie aux ingrédients utilisés.

Laboratoire Centifolia décline toute responsabilité en cas d’accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque utiliserait une recette ou pratiquerait une automédication sur la base des informations contenues dans ce blog.