Est-Ce Qu’On Dit Pain Au Chocolat Ou Chocolatine?

Est-Ce Qu
VIDÉO. Faut-il dire chocolatine ou pain au chocolat ? La question qui divise la France Par « On a démarré la pétrie de la baguette tradition », explique Michel Rokita, à la tête de la boulangerie Credo, en montrant un immense bras mécanique malaxant de la pâte.

  1. C’est avec cette préparation que nous allons faire nos pains au chocolat.
  2. » Et il ajoute : « C’est vraiment la pâte qui sert à confectionner les baguettes.
  3. » Son employé Kendji extrait de la cuve un morceau de pâte et y mélange de la poudre de cacao, du sucre et des pépites de chocolat.
  4. La pâte devient marron.

Elle est levée en chambre de pousse, façonnée en boules puis en petits pains avant de passer au four à sole. Quelques minutes plus tard, il en sort de petites baguettes ventrues, brun foncé. « On n’est pas du tout affaire au même processus qu’une viennoiserie, remarque Michel Rokita.

Ça, c’est un vrai pain au chocolat parce que c’est fait avec de la pâte à pain. Ce serait du bon sens de lui donner ce nom ! » Une fois mis en vitrine, son produit est néanmoins nommé « pain au cacao » « C’est pour éviter la confusion entre pain au chocolat et chocolatine », éclaire l’artisan. Une précision : la boulangerie Credo se trouve à Toulouse, au royaume de la chocolatine.

Une région où, à en croire les blagues récurrentes sur les réseaux sociaux depuis 10 ou 15 ans, désigner la célèbre viennoiserie au chocolat du nom de « pain au chocolat » est un tabou. « Une chocolatine, c’est fait avec de la pâte levée feuilletée mais en aucun cas avec une pâte à pain », ajoute Michel Rokita.

  1. Mais alors faut-il dire « pain au chocolat » ou « chocolatine » ? La réalité est beaucoup plus complexe qu’internet.
  2. « Il y a des zones, dans le nord et dans l’est de la France, où on utilise les termes « petit pain » ou « petit pain au chocolat », explique le linguiste Mathieu Avanzi, maître de conférences à la Sorbonne, qui a cartographié les désignations de la viennoiserie tant discutée (Atlas du français de nos régions, éd.
You might be interested:  Comment Faire Monter Une Pâte A Gâteau?

Armand Colin). Dans une toute petite partie de la Belgique, on utilise même le mot « couque au chocolat ». Pourtant, bizarrement, il n’y a pas de débat sur ces syntagmes ! » On poursuit la lecture de sa carte de France : « Sur la majeure partie du territoire français, on parle de « pain au chocolat ».

« Chocolatine » appartient à un grand quart sud-ouest. » Ce qui n’empêche pas certaines chaînes de boulangerie d’y utiliser le terme « pain au chocolat », même s’il est minoritaire. C’est le cas, à Toulouse, des boutiques de La Brioche dorée. Quand on demande à la vendeuse pourquoi l’étiquette indique un « pain au chocolat », elle répond que le siège de la boulangerie est en Bretagne où c’est le terme en vigueur.

Les Toulousains apprécieront ! Du point de vue historique, en revanche, « pain au chocolat » apparaît bien pour la première fois dans un contexte de boulangerie en 1930, dans l’hebdomadaire Candide et « chocolatine » en 1963 dans le journal Sud-Ouest. : VIDÉO. Faut-il dire chocolatine ou pain au chocolat ? La question qui divise la France

Ou dis on chocolatine ?

« Chocolatine » est réservé aux régions bordelaises et toulousaines. En Belgique, on emploie plus volontiers le mot « Couque au chocolat », mais « pain au chocolat » est aussi connu, alors que « chocolatine » est très marginal.