Pain Au Chocolat Ou Chocolatine Histoire?

Pain Au Chocolat Ou Chocolatine Histoire
Création et étymologie – Corbeille de pains au chocolat, ou chocolatines, dans une boulangerie. Le « pain au chocolat » ou « chocolatine » est une viennoiserie imaginée par les Autrichiens August Zang et Ernest Schwarzer, C’est en fait une version au chocolat du croissant issue des premiers croissants qu’ils vendaient entre 1837 et 1839 dans leur Boulangerie viennoise à Paris,

  • L’étymologie du mot « chocolatine » reste incertaine, et plusieurs hypothèses ont été formulées,
  • Une première serait que ce terme proviendrait de l’ allemand « Schokoladeen croissant » (avec un -d se prononçant -t) en raison de l’origine autrichienne de ses créateurs,
  • Une seconde hypothèse s’appuie sur l’implantation de ce vocable sur une vaste Gascogne historique s’étendant sur les régions administratives actuelles de Nouvelle-Aquitaine et d’ Occitanie, avec l’existence du mot gascon chocolatina qui peut être construit sur le mot chocolat, suivi du suffixe gascon diminutif et affectif -ine qui veut dire « petit, bon et doux »,,

Une chocolatine, littéralement, est un bon petit chocolat. Par ailleurs, Alain Rey note que le suffixe – ine est également d’usage en français, notamment dans le domaine culinaire : nougatine, amandine, abricotine. Il est donc possible qu’il y ait eu superposition des deux origines, les deux langues fonctionnant avec la même racine et le même suffixe.

Quelle est la différence entre un pain au chocolat une chocolatine ?

Il n’y a aucune différence. Les deux désignent la même viennoiserie. Il n’y a que dans le Sud Ouest de la France où ils disent chocolatine. Le reste de la France et la Suisse Francophone appellent ça un petit pain au chocolat.

You might be interested:  Comment Transporter Un Gâteau Sans Boite?

Comment on dit pain au chocolat dans le Nord ?

Pain au chocolat/chocolatine – C’est la question qui divise les Français depuis des années : pain au chocolat ou chocolatine ? Si la majorité des français sur le territoire parlent de « pain au chocolat » pour désigner leur viennoiserie favorite, c’est dans les régions bordelaises et toulousaines que le mot « chocolatine » est star.

Pourquoi chocolatine dans le Sud-ouest ?

Le mot « chocolatine » est plus ancien – Né le 2 août 1807 à Vienne où il est mort le 4 mars 1888, August Zang aurait importé l’ancêtre de la chocolatine en France. Wikimedia Commons Mais pourquoi tant de haine ? Et, surtout, qui a tort et qui raison ? Remontons le temps. Le débat remonterait au XIXe siècle et à un Autrichien qui, en ouvrant en 1838 sa Boulangerie viennoise à Paris, au 92 rue de Richelieu, ne se doutait pas qu’il allait allumer une véritable guerre de tranchée.

Officier et inventeur du fusil à percussion mais aussi éditeur et homme politique, Auguste Zang, c’est son nom, aurait importé plusieurs viennoiseries, dont le « kipfel », l’ancêtre du croissant, et une brioche garnie de chocolat, appelée « Schokoladencroissant », littéralement « croissant au chocolat ».

L’appellation aurait été très vite abrégée en « schokoladen » par les Français, puis déformée au fil du temps. Les pâtissiers français se seraient par la suite réapproprié la recette en remplaçant la pâte briochée par une pâte feuilletée. Alors, victoire aux tenants de la chocolatine ? Pas forcément.

Pour aussi séduisante soit-elle, il ne s’agit que d’une hypothèse. Il n’existe en effet aucune archive officielle pour corroborer cette histoire. « Chocolate in », l’hypothèse fantaisiste Selon un autre récit, détaillé par le blog Couteaux & Tire-bouchons, l’affaire, plus ancienne, remonterait au XVe siècle.

You might be interested:  Quelle Couleur Va Avec Le Marron Chocolat?

À cette époque, l’Aquitaine était anglaise et notre ennemi héréditaire, friand de cette gourmandise, française donc et non autrichienne, se serait régalé de « chocolate in bread «. L’expression serait devenue avec le temps « chocolate in «, puis « chocolatine ».