Comment C Est Fait Le Chocolat?

Comment C Est Fait Le Chocolat
La phase industrielle –

Le concassage

Les fèves sont en premier lieu nettoyées pour retirer la poussière et les résidus. Puis, elles sont passées dans un concasseur, C’est une machine qui retire la coque et le germe pour ne garder que l’amande.

La torréfaction

Les fèves sont cuites et vont alors acquérir toutes leurs saveurs et perdre leur amertume grâce à la chaleur.

Le broyage

Une fève qui est passée par l’étape de concassage et de torréfaction est appelée le grué, Le grué est donc broyé pour se transformer en une pâte semi-liquide que l’on nomme masse ou liqueur de cacao, Le grué peut être un produit fini vendu sur le marché aux industriels du chocolat ou être travaillé davantage selon les étapes suivantes.

Le pressage

Cette pâte de cacao est pressée et filtrée pour en extraire le beurre d’une part et le tourteau d’autre part. Le beurre est liquide et sera coulé dans des moules. Le tourteau sera lui concassé pour en obtenir de la poudre de cacao.

Le malaxage

La pâte de cacao et le beurre de beurre de cacao sont mélangés pour avoir du chocolat. Pour fabriquer du chocolat noir, on y ajoute du sucre. Pour fabriquer du chocolat au lait, on y ajoute du sucre et de la poudre de lait. Quant au chocolat blanc, il ne contient lui aucune pâte de cacao.

Le conchage

Pour accroître l’onctuosité et les arômes de la pâte, cette dernière est chauffée et brassée lentement. Afin d’obtenir un mélange plus homogène, il est possible d’y incorporer du beurre de cacao et de la lécithine de soja (un émulsifiant).

Le tempérage

Le tempérage est une étape délicate de la fabrication du chocolat car il faut refroidir le chocolat pour qu’il durcisse, puis le réchauffer légèrement afin qu’il obtienne une apparence brillante et qu’il se casse aisément en bouche tout en conservant son côté onctueux.

Le moulage

Le chocolat liquide est moulé pour obtenir sa forme finale et est réfrigéré (il se contracte alors et se cristallise). Ainsi, la Chocolaterie Abtey vous propose de venir découvrir tous ces produits issus de ce processus long et fastidieux. En effet, nous vous offrons toutes sortes de chocolats avec de nombreuses formes : tablettes, chocolats liqueur, coffrets, vrac, Nous espérons que cet article vous a plu et nous vous attendons à notre boutique d’Heimsbrunn ou sur le site d’ abtey.fr pour partager de savoureux instants chocolatés.

Qui transforme le cacao en chocolat ?

Du cacao au chocolat – Pour obtenir du chocolat, la pâte de cacao est mélangée, puis broyée et mixée à du sucre et du lait, pour obtenir une pâte qui devient du chocolat au lait. Le chocolat passe par plusieurs stades de température, ce qu’on appelle le tempérage.

Est-ce que le chocolat est bon pour la santé ?

Les 12 bienfaits du Chocolat noir 1 – Le chocolat protège le coeur et les artères Grâce aux flavonoïdes qu’il contient, le chocolat abaisse les risques de maladies cardiovasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). Ces antioxydants aident en effet à maintenir la souplesse des artères et à limiter les risques d’athérosclérose.2 – Il améliore les capacités sportives En mangeant 40 grammes de chocolat noir par jour, cela augmenterait les performances des sportifs.

  • 3 – Du chocolat contre le déclin cognitif
  • Une fois de plus, ce sont les flavonoïdes, et plus précisément les flavonols du cacao, qui stimuleraient la fonction cognitive en luttant contre le déclin lié à l’âge.
  • 4 – Le chocolat aide à lutter contre les rides
You might be interested:  Qui A Inventé Le Moelleux Au Chocolat?

Les antioxydants qu’il contient, comme la catéchine, aident à garder un corps dynamique. Le chocolat blanc ou au lait ne figure pas parmi ces aliments jeunesse, car leur teneur en cacao, et donc en antioxydants, est bien plus faible que celle du chocolat noir.

  1. 5 – Il réduit l’hypertension
  2. Les flavonoïdes comme la catéchine et l’épicatéchine stimulent la fabrication d’acide nitrique par notre organisme. Résultat : nos vaisseaux sanguins se dilatent, abaissant efficacement la pression artérielle
  3. 6 – Le chocolat améliore la concentration

Si votre chocolat contient au moins 60% de cacao, il améliore la concentration et la vigilance. En cause : sa teneur en théanine, un acide aminé réputé pour son rôle positif dans la relaxation et l’attention.7 – Une arme anti-déprime La théobromine et le magnésium, substances présentes en grande quantité dans le chocolat noir, stimulent et régulent le système nerveux.

De cette manière, ils augmentent les effets des neurotransmetteurs tels que la sérotonine, connue pour son rôle sur le stress, l’anxiété et la dépression.8 – Le chocolat booste la mémoire Les flavonols accentuent l’afflux de sang dans l’hippocampe, la partie du cerveau associée aux capacités de mémorisation.

Manger du chocolat noir riche en ces antioxydants permettrait donc d’entretenir notre mémoire.9 – Il améliore la qualité du sommeil Un sommeil troublé est parfois lié à une carence en magnésium. Puisque le chocolat noir en contient des quantités intéressantes (84 milligrammes pour 100 grammes de chocolat noir à 40% de cacao), en consommer permet de combler ce manque et donc de rééquilibrer le rythme veille/sommeil.10 – L’allié des femmes enceintes Le chocolat serait conseillé aux femmes enceintes car, en facilitant la circulation sanguine, il améliorerait le fonctionnement du placenta, mais aussi la croissance et le développement du fœtus.

  • En plus, il réduit l’hypertension.11 – Un remède contre la toux La théobromine contenue dans cet aliment possède en effet une étonnante propriété antitussive.
  • Mais ce n’est pas une raison pour tomber toute la plaquette si vous êtes enrhumée : une seule barre suffit à vous procurer l’effet escompté.12 – Le chocolat noir aide à perdre du poids Cette gourmandise ne ferait pas grossir, et pourrait même contribuer à la perte de poids, à condition qu’il s’agisse bien de chocolat noir.

Même s’il est riche en calories, le chocolat noir contient en effet un taux élevé de catéchines, un antioxydant qui favorise la perte de poids et l’affinage des muscles. : Les 12 bienfaits du Chocolat noir

Où pousse le chocolat ?

Passer au contenu Les traces de cacao les plus anciennes montrent qu’il est consommé et cultivé depuis plus de 3 000 ans au Mexique et au Guatemala. Les Mayas, au Mexique, ont développé cette culture jusqu’à l’arrivée des Conquistadors Espagnols au XVème siècle.

Ce sont ensuite les échanges entre les Espagnols, les autres pays d’Europe et leurs colonies (Anglaises, Hollandaises, Portuguaises, Françaises) qui ont permis d’étendre la culture du cacao au monde entier. Le cacaoyer est un arbre qui a besoin de températures chaudes (20 à 25°C) et d’énormément d’humidité (85%).

On ne trouve ces conditions climatiques qu’entre les tropiques. Aujourd’hui, le cacao pousse tout autour du globe, dans la ceinture tropicale :

You might be interested:  Comment Démouler Un Oeuf En Chocolat?

son Amérique centrale “natale” (Mexique, Guatemala, Costa Rica), les Caraïbes (Jamaïque, Haïti, Grenade, Trinité), l’Amérique du sud (Colombie, Equateur, Pérou, Venezuela, Brésil), mais aussi l’Afrique (Ghana, Nigeria, Côte d’Ivoire, Cameroun, Congo, Madagascar), l’Inde (Ceylan), l’Indonésie (Java) et même l’Asie (on peut en trouver au Vietnam) !

Tout ça pour dire que bientôt, je vous parlerai de cacao Péruvien (oui je sais, je vous mets deux fois la même image : c’est pour que vous puissiez zoomer sur la version ci-dessous !)

Pourquoi le chocolat est brun ?

La vraie couleur du chocolat Espace publicitaire Si on te demande de quelle couleur est le chocolat, tu répondras probablement : « brun foncé ». Surprise ! Le chocolat naturel est rougeâtre comme les fèves de cacao dont il provient. En 1828, un chimiste a inventé un procédé pour fabriquer de la poudre de cacao moins amère,

Qui y A-t-il dans le chocolat ?

Lieu d’origine Amérique du Sud / Amérique centrale Créateur Amérindiens Date Entre XIV e siècle av.J.-C. et XI e siècle av.J.-C. ( histoire de la culture du cacao ) Place dans le service Dessert ou collation Température de service Froid ou chaud Ingrédients Fève de cacao torréfiée Mets similaires Confiserie Classification Pâtisserie, confiserie, dessert modifier

Le chocolat « ch » dans « chou ».”>ʃ ɔ, k ɔ, l a ], terme d’origine mésoaméricaine, est un aliment plus ou moins sucré produit à partir de la fève de cacao, Celle-ci est fermentée, torréfiée, broyée jusqu’à former une pâte de cacao liquide dont est extraite la matière grasse appelée beurre de cacao, Le chocolat est constitué du mélange, dans des proportions variables, de pâte de cacao, de beurre de cacao et de sucre ; auxquels sont ajoutées éventuellement des épices, comme la vanille, ou des matières grasses végétales. Consommé initialement sous forme de xocoatl (boisson épicée) au Mexique et en Amérique centrale, le chocolat se démocratise avec la révolution industrielle, Au XVI e siècle, il est consommé sous forme solide ( chocolat noir ou au lait ) ou liquide ( chocolat chaud ). Le chocolat se retrouve dans de nombreux desserts tels que les confiseries, biscuits, gâteaux, crèmes glacées, tartes, boissons, Offrir du chocolat, moulé de différentes manières, est devenu traditionnel lors de certaines festivités : œufs, lapins, poules, cloches, et petites figurines de poissons ou fruits de mer à Pâques, pièces de monnaie pour Hanoucca, truffes pour Noël, cœurs pour la Saint-Valentin, ou les traditionnelles marmites de la fête de l’Escalade en Suisse dans le canton de Genève,

Qui fabrique le meilleur chocolat du monde ?

En mars, son chocolat de Daloa, ville de l’ouest ivoirien, a été distingué « Meilleur chocolat du monde » au Salon de l’agriculture de Paris. « Un chocolat de zone forestière intense en cacao », décrit le créateur de la marque Le Chocolatier ivoirien.

Qui a fabriqué le chocolat ?

Le travail du chocolatier – Ce métier qui fait rêver recèle de nombreuses facettes. Il demande notamment de la précision et de la créativité pour créer toujours plus de gourmandise. Comment passe-t-on alors de la fève de cacao à la délicieuse tablette de chocolat ? La fève de cacao doit être fermentée, séchée à la plantation puis torréfiée avant d’être transformée en chocolat.

  1. Le chocolatier a donc la lourde tâche de sélectionner un bon chocolat avant d’utiliser son imagination pour créer des recettes.
  2. La qualité des matières premières est primordiale pour créer des combinaisons innovantes et fortes en goûts.
  3. Il existe plusieurs façons de travailler le chocolat comme la ganache, le praliné, le caramel.
You might be interested:  Quand Donner Les Chocolat De Paques?

La ganache par exemple est un mélange soyeux de chocolat et de crème ou de pulpe de fruits (crème, pulpe de citron, cassis). Carine notre chocolatière utilise même des plantes ou des thés infusés pour créer encore plus de subtilité. Pour le praliné il s’agit de mélanger au chocolat des graines (amandes, noisettes, graines de courge) : il y a tant de déclinaisons possibles.

Comment fabriquer du chocolat industriel ?

Broyage – Broyées et chauffées entre des cylindres d’acier, les fèves se transforment en pâte de cacao. Le pressage sépare ensuite la partie liquide, le beurre de cacao, et la partie solide, le tourteau. Le tourteau est passé à travers un tamis pour obtenir la poudre de cacao.

Comment se fait la production du cacao ?

La production de cacao résumée

D’où vient le cacao ? Le cacao est l’ingrédient le plus important pour notre chocolat.

Il provient des graines (fèves de cacao) des fruits du cacao (cosses de cacao), qui poussent dans les cacaoyers. La production de cacao commence dans les régions tropicales autour de l’Équateur où le climat chaud et humide correspond bien aux cacaoyers.70 % des fèves de cacao produites dans le monde proviennent des pays d’Afrique de l’Ouest : Côte d’Ivoire, Ghana, Nigéria et Cameroun.

La Côte d’Ivoire et le Ghana sont de loin les plus gros producteurs de cacao : à eux deux, ils produisent plus de la moitié du cacao dans le monde. Puis viennent d’autres pays producteurs de cacao tel que l’Indonésie, le Nigéria, le Cameroun, le Brésil et l’Équateur. À l’échelle mondiale, 90 % du cacao est produit par des entreprises agricoles familiales de 1 à 5 ha ou moins, tandis que 5 % seulement provient de grandes plantations de 40 ha ou plus.

La production de cacao offre un moyen de subsistance à entre 40 et 50 millions de producteurs, de travailleurs ruraux et leurs familles dans le Grand Sud. Dans certains pays d’Afrique de l’Ouest tels que la Côte d’Ivoire et le Ghana, le cacao est la première source de revenus de près de 90 % des agriculteurs.

De l’arbre au conditionnement Faire pousser du cacao est un travail manuel qui nécessite beaucoup de main-d’œuvre et une attention particulière et soutenue pour l’entretien et la récolte des fèves. Les cacaoyers fleurissent et portent des fruits tout au long de l’année. Ils produisent de grandes cosses de cacao qui nécessitent d’être séparées de l’arbre avec des machettes ou des bâtons.

Chaque cosse de cacao contient environ 20 à 30 graines qui sont entourées d’une pulpe blanche et douce : ce sont les fèves de cacao. Il faut la récolte de toute une année d’un cacaoyer pour produire ½ kg de cacao. Et parce que les cosses ne mûrissent pas toutes en même temps, les arbres doivent être surveillés continuellement.

Le cacao est aussi une récolte très délicate, qui est facilement affectée par les changements météorologiques et sensibles aux maladies et aux nuisibles. Une fois les cosses mûres récoltées, il faut les ouvrir à la machette et en extraire les graines de cacao. Les graines de cacao doivent alors être fermentées, séchées, nettoyées et emballées.

Une fois que les graines sont empaquetées, les fermiers sont prêts à vendre le produit aux intermédiaires. Du sac au beurre de cacao Les intermédiaires achètent les sacs de graines non transformées et les vendent à des exportateurs. Lorsque les graines ont atteint les entreprises de broyage du Grand Nord, le cacao doit encore être transformé.